“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

75 équipages au départ du 85e Rallye Monte-Carlo

Mis à jour le 21/12/2016 à 05:20 Publié le 21/12/2016 à 05:20
Citroën fera son come-back en rallye avec cette C3 WRC qui s'annonce redoutable.

Citroën fera son come-back en rallye avec cette C3 WRC qui s'annonce redoutable. Jo Lillini

75 équipages au départ du 85e Rallye Monte-Carlo

La liste sera officiellement dévoilée le 6 janvier, mais elle s'annonce déjà relevée, avec le passage d'Ogier chez Ford et les retours de Citroën et Toyota

Clôturée vendredi dernier, la liste des engagés du 85e Rallye Monte-Carlo (16-22 janvier 2017) sera diffusée le 6 janvier après sa validation par la FIA. D'après les informations recueillies auprès de l'Automobile Club de Monaco, la manche d'ouverture du championnat du monde disputée entre la Principauté et Gap accueillera 75 équipages. Si on note une diminution du nombre des participants - 89 inscrits en janvier 2016 - la catégorie reine accueillant des nouvelles WRC plus performantes a fière allure avec pas moins de dix voitures en lice.

À l'heure du départ, place du Casino, évidemment, tous les regards seront d'abord braqués sur la Ford Fiesta numéro 1 de Sébastien Ogier. Suite au retrait brutal de Volkswagen en fin de saison, le quadruple champion du monde, déjà vainqueur au pied du Rocher à… quatre reprises, débute un nouveau challenge au sein de l'écurie anglaise M-Sport. À ses côtés, deux autres Fiesta seront alignées pour Ott Tänak et le jeune Gallois Elfyn Evans.

Principale rivale de l'armada VW la saison passée, l'équipe Hyundai redémarre avec trois i20 « bodybuildées » et les mêmes pilotes : Thierry Neuville, vice-champion du monde 2016, Dani Sordo et Hayden Paddon.

Pour son come-back très attendu en rallye, Citroën Racing va baptiser une C3 que l'on annonce redoutable. Kris Meeke et Stéphane Lefebvre auront l'honneur de piloter les deux premiers exemplaires opérationnels tandis que Craig Breen, le troisième pilote officiel de la marque aux chevrons, disposera d'une DS3 millésime 2016.

Autre revenant attendu au tournant, Toyota misera sur les Finlandais Jari Matti Latvala et Juho Hänninen pour réussir la mise en route de sa Yaris.

À l'étage inférieur (WRC 2), la bagarre promet autant d'étincelles. Pensionnaires du top niveau contraints de descendre en gamme l'an prochain, le Norvégien Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia R5) et le Niçois Eric Camilli (Ford Fiesta R5) trônent en haut de l'affiche. Ils en découdront notamment avec Kevin Abbring (Hyundai i20 R5), récent vainqueur du Rallye du Var, Bryan Bouffier (Fiesta), Yoann Bonato (DS3 R5), Jan Kopecky (Fabia), Pontus Tidemand (Fabia), Giandomenico Basso (Fiesta) et Quentin Giordano (Peugeot 208 R5).

Enfin la catégorie R-GT mettra aux prises la Porsche 997 GT3-RS du champion tout terrain Romain Dumas et les nouvelles Abarth Coupé 124 confiées à François Delecour, Luca Betti et Gabriele Noberasco. Palpitante course dans la course en perspective…


La suite du direct