“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Patrice Loquet: "La No Finish Line est un défi"

Mis à jour le 02/12/2016 à 05:06 Publié le 02/12/2016 à 05:06
Patrice Loquet : « J'ai concrétisé mon rêve, cette année, à la No Finish Line, en étant en tête du podium des Vétérans 3. »

Patrice Loquet : « J'ai concrétisé mon rêve, cette année, à la No Finish Line, en étant en tête du podium des Vétérans 3. » DR

Patrice Loquet: "La No Finish Line est un défi"

Cet ultra, Français de 65 ans, a concrétisé son rêve en remportant le titre des vétérans 3 à la No Finish Line. Il a parcouru 767 km et est arrivé 7e au classement général

La No Finish Line est loin d'être son premier défi. Patrice Loquet, Français résident monégasque, court depuis plus de quarante ans. Et plus les années passent, plus les kilomètres s'enchaînent par centaines. « En 2016, j'ai dû faire 2 000 kilomètres. C'est une grosse année. » Et ce n'est pas la cimentoplastie dans les vertèbres ou les problèmes de cartilages dans les genoux qui le stoppent. Alors, quand il s'agit d'ampoules, d'échauffements et autres blessures que les coureurs rencontrent tous à la No Finish Line, « il faut faire abstraction ; c'est tout ». Car « c'est une question de mental », explique ce Français de 65 ans, retraité depuis deux ans.

Un mental d'acier qui lui a fait parcourir 767 kilomètres du 12 au 20 novembre, le plaçant en sommet du podium des Vétérans 3 et septième au classement général. Et un succès qui lui permet...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct