Rubriques




Se connecter à

Monaco Run: Sugut Eliud sans forcer

Comme en 2014, le Kenyan a remporté la Riviera Classic (23,8 km), l'épreuve phare de la journée, en devançant Anthony Caverivière. Pierre Potteau s'est imposé sur le 10 km

PIERRE DU TERRAIL Publié le 14/03/2016 à 05:08, mis à jour le 14/03/2016 à 05:08
De gauche à droite : Sugut Eliud, Pierre Potteau et le podium féminin de la Riviera Classic. Michaël Alesi

Le Monaco Run, l'évènement pédestre de la principauté, accueillait hier plus de 3000 concurrents répartis sur 4 épreuves, la Riviera Classic, les 10 km de Monte-Carlo, le Monte-Carlo Relay et la Monaco Walk.

L'épreuve phare de la journée étant bien entendu la Riviera Classic, avec 1 475 coureurs inscrits au départ. La course des 3 pays, qui relie l'Italie à Monaco en longeant le bord de mer, se veut une course unique au monde de par son originalité, en reliant deux Rivieras au travers de 3 pays. Le départ était donné depuis la commune de Vintimille et son arrivée jugée sur le Port Hercule, au cœur de la principauté de Monaco, après 23,8 km de foulées le long de la Riviera dei Fiori et de la Riviera Française, en traversant les communes de Menton et de Roquebrune-Cap-Martin. Sur un parcours difficile, présentant deux difficultés majeures avec des côtes impressionnantes, la course s'est courue à un rythme soutenu mais loin des records habituels. A ce jeu, le Kenyan Sugut Eliud n'a pas eu de difficultés à s'imposer à nouveau cette année, après sa victoire en 2014, en devançant Anthony Caverivière et le Belge Arnaud Renard.

Pour tous les goûts

Sur les 10 km de Monte-Carlo, ce sont près de 1.000 coureurs qui se testaient, seuls contre le chronomètre, ainsi que 35 équipes de deux coéquipiers sur le relais. Cette épreuve traversait la principauté d'Est en Ouest et permettait de se surpasser pour réaliser un chrono sur un parcours roulant et rapide. C'est Pierre Potteau qui s'est imposé au sprint en 31'07 tandis que, chez les féminines, la première place est revenue à Adriana Di Guisto, de l'ASM, qui bat son record personnel de plus de 10 secondes. Enfin, La Pink Ribbon Monaco Walk, marche de sensibilisation contre le cancer du sein, toute de rose colorée, proposait un parcours sans compétition, les 400 participants parcourant environ 5 km.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.