“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le hurdler Pascal Martinot-Lagarde forfait pour le meeting Herculis de Monaco

Mis à jour le 12/08/2020 à 06:23 Publié le 12/08/2020 à 06:21
Le Francilien s'est blessé au quadriceps de la jambe gauche, ce mardi 11 août, lors du meeting de Turku (Finlande).

Le Francilien s'est blessé au quadriceps de la jambe gauche, ce mardi 11 août, lors du meeting de Turku (Finlande). Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le hurdler Pascal Martinot-Lagarde forfait pour le meeting Herculis de Monaco

Alors qu’il était l’une des têtes d’affiche du meeting Herculis qui aura lieu à Monaco ce vendredi 14 août, le hurdler Pascal Martinot-Lagarde vient d’annoncer son forfait aux organisateurs, par l’intermédiaire de son agent.

Engagé sur le meeting finlandais de Turku, ce mardi 11 août, le champion d’Europe et recordman de France du 110m haies n’a même pas pris part à sa série. Il a ressenti une douleur au quadriceps gauche lors de l’échauffement.

Le sprinteur Christophe Lemaitre très incertain

Lui aussi aligné en Finlande, Christophe Lemaitre a été stoppé en pleine finale du 100m par une douleur à l’adducteur droit. Il a quitté la piste en boîtant. Un pépin physique de plus dans la carrière du médaillé de bronze olympique qui avait réalisé son meilleur temps de la saison (10.38 lors des séries).

Présent sur la start-list du 200 m du meeting Herculis, le Haut-Savoyard serait proche d'un forfait.

Son entourage redoute une blessure sérieuse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.