“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lourdes Cancer et Espérance fête ses 30 ans en pèlerinage 75 athlètes au stade L...

Les Antibois, en rouge, ont fait un stage de cohésion dans les gorges du Verdon cet été.

La team Golfe-Antibes fait honneur à son statut Le RCA lance sa saison Direction...

De gauche à droite et de haut en bas : Charlotte Afriat (athlétisme), Ludovic Palmaro et Olivier Lanteri (beach-volley), Émilien Puyo (natation) et Claudia Verdino (natation).

Cinq athlètes monégasques en lice à Buenos Aires

Le Chabloz'Sports Days Summer 2018 s'est tenu à Villefranche. Le rendez-vous était organisé pour les personnes amputées.

Villefranche-sur-Mer : des sportifs comme les autres

Hockey sur glace, pétanque, judo, tennis, volley, athlétisme... c'était la fête du sport à Tende.

Le rendez-vous qu'il ne fallait pas manquer : la caravane du sport !

La Kényane Beatrice Chepkoech explose le record du monde du 3.000m steeple à Herculis

Mis à jour le 20/07/2018 à 21:41 Publié le 20/07/2018 à 21:02
La Kényane Beatrice Chepkoech en 2017.

La Kényane Beatrice Chepkoech en 2017. Photo AFP

La Kényane Beatrice Chepkoech explose le record du monde du 3.000m steeple à Herculis

a Kényane Beatrice Chepkoech a pulvérisé vendredi le record du monde du 3000 m steeple en 8 min 44 sec 32, lors du meeting Ligue de diamant de Monaco.

L'athlète de 27 ans a réalisé un temps canon de 8'44''32.

L'ancien record appartenait à la Bahreinie Ruth Jebet en 8 min 52 sec 78 depuis le 27 août 2016 à Paris.

Agée de 26 ans et ancienne spécialiste de la route, Chepkoech a pour sa part gagné 15 secondes sur son record personnel (8:59.36 le 30 juin à Paris).

Ce record mondial intervient le jour même où l'Unité d'intégrité dans l'athlétisme (AIU) a publié une liste exhaustive de 109 athlètes et dirigeants suspendus pour dopage et corruption, dont Jebet, suspendue provisoirement après la découverte d'EPO dans ses urines.

Au pied du podium du 3000 m steeple aux Jeux de Rio en 2016, Chepkoech l'avait été également l'année suivante aux Mondiaux de Londres en raison d'une erreur rocambolesque de parcours. Alors en tête du peloton après quelque 500 mètres de la finale le 11 août 2017, Chepkoech avait continué sur l'extérieur de la piste dans le dernier virage, "oubliant" la rivière placée à l'intérieur.

S'apercevant de sa bourde, la Kényane était alors revenue en arrière pour sauter la rivière, perdant une dizaine de secondes sur ses rivales. Au prix d'un gros effort, elle avait recollé au peloton mais avait payé sa débauche d'énergie dans le final.


La suite du direct