“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Il vient de décrocher le titre de champion de France Espoirs, où s’arrêtera l'athlète monégasque Téo Andant?

Mis à jour le 24/02/2021 à 12:52 Publié le 24/02/2021 à 12:00
Téo Andant s’affirme de plus en plus, comme un grand athlète en devenir.

Téo Andant s’affirme de plus en plus, comme un grand athlète en devenir. Photo Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Il vient de décrocher le titre de champion de France Espoirs, où s’arrêtera l'athlète monégasque Téo Andant?

Le jeune athlète monégasque a une fois de plus fait parler la poudre avec un titre de champion de France Espoirs et une magnifique troisième place en Elites.

Un titre espoir, un podium chez les Elites, et un record personnel en salle battu en prime! Où s’arrêtera Téo Andant? Une fois de plus le coureur monégasque n’a pas déçu. Lors de ces championnats de France en salle à Miramas, il était partout.

Tout a commencé par un titre de champion de France Espoirs, son 5ème national. Dans cette catégorie, il n’y a pas photo, Téo Andant est le maître incontesté du 400 m, pour sa dernière année espoir, à 21 ans.

Chez les Elites, c’est une autre paire de manches, mais celui qui s’entraîne à l’INSEEP depuis maintenant trois ans, a de la ressource. Et il a une nouvelle fois prouvé sa capacité à rivaliser avec les meilleurs à l’échelle nationale.

Lors des séries disputées vendredi matin, Téo Andant a remporté sa course en 47.66, terminant à seulement trois petits centièmes de son record personnel.

A l’issue d’un tour de piste rondement mené, il a fini très fort dans les derniers 100 m.

Pourtant le plan initial était tout à fait contraire: "Mon coach m’avait demandé de partir vite, chose que je n’ai pas réussi à faire. Il fallait faire un gros effort en finissant fort, d’autant plus que la qualification en finale se jouait au temps."

Il s’est ainsi qualifié pour la grande finale qui devait se tenir le lendemain à 19 h 20. Et il a trouvé le temps long. "Je n’ai pas l’habitude de courir à ces heures-là en soirée. La journée a été un peu longue, mais je n’avais aucune pression et hâte de courir."

Le moment tant attendu arrive. Et une fois de plus Téo ne prend pas le départ espéré, et se retrouve 5ème à mi-chemin. Il fait alors un énorme effort en doublant ses concurrents par l’extérieur, et finit troisième, à deux doigts de chiper la seconde place in extremis!

Mais la satisfaction majeure pour le coureur monégasque est d’avoir explosé son record personnel en salle de six dixièmes, avec un nouveau chrono de 47.03. Une énorme satisfaction pour le principal concerné, malgré une petite pointe d’amertume: "Ça valide ce que je fais à l’entraînement, avec beaucoup de travail. Mais si j’avais mieux géré mon rabattement, ça aurait pu être encore une autre course."

Du côté de l’AS Monaco Athlétisme, Jacques Candusso estime que son poulain a fait d’énormes progrès: "Mentalement, il est bien meilleur, il a gagné en maturité. Téo aborde ses compétitions en assumant son statut de leader. Avant il cogitait, maintenant ce n’est plus le cas. Il ne perd pas ses moyens, au contraire il se transcende. Et ça, c’est fort."

Maintenant cap sur les prochaines échéances, avec comme principaux objectifs, faire partie des Championnats du Monde de relais, et surtout les Championnats d’Europe espoirs, avec l’ambition de décrocher le graal.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.