“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

De cent à Monaco La barre était trop haute pour Lavillenie

Mis à jour le 22/07/2017 à 05:09 Publié le 22/07/2017 à 05:08

De cent à Monaco La barre était trop haute pour Lavillenie

Renaud Lavillenie voulait bien plus.

Renaud Lavillenie voulait bien plus. Avant le meeting Herculis de Monaco, le sauteur à la perche français avait annoncé : « J'aimerais atteindre les 5m90, ça serait le top ».

C'est pourtant sans avoir franchi la barre des 5m82 qu'il quitte le Rocher.

Après avoir réalisé sa meilleure performance de la saison à Lausanne le 6 juillet dernier (5m87), le médaillé d'argent à Rio l'été dernier espérait stocker un maximum de confiance avant les championnats du Monde de Londres qui se dérouleront du 5 au 13 juin prochain.

En l'absence de Sam Kendricks, Lavillenie, qui avait décidé de faire l'impasse à 5m45 et 5m60 pour commencer directement son concours directement à 5m72, a plutôt déçu.

C'est aux alentours de 20h30 que le recordman en Diamond League est entré en piste. Devant un Louis II bouillant, le Français n'a pas pu réussir à s'exprimer. « Je me sentais bien, j'étais plutôt bien parti, mais à 5m80, plus de jus, plus rien, je n'ai pas compris ! » a-t-il déclaré au micro de Canal+.

Face à lui, le concours présentaient des adversaires costauds : Thiago Braz, champion olympique en titre, Raphaël Holzdeppe, champion du Monde en 2013, ou encore Menno Vloon dont son record de la saison était de 5m85, soit 2 cm de moins que Lavillenie. Mais rien d'insurmontable. Preuve en est, le premier cité est éliminé à 5m72, le deuxième n'a pas passé les 5m60, quant au Néerlandais, il ne passe lui non plus pas les 5m72…

Lorsqu'il s'élance pour la première fois, le septuple vainqueur de la Ligue de diamant échoue à son premier essai à 5m72, mais réussit son second, plutôt largement.

Dans le même temps, le Tchèque Jan Kudlicka réalise un sans-faute et oblige le Français à faire l'impasse à 5,77.

Trois tentatives plus tard, le concours du natif de Barbezieux-Saint-Hillaire s'arrête, incapable de franchir la barre à 5m82. Au contraire du Polonais Piotr Lisek qui égalise son record personnel à 5m82 et qui remporte le concours.

Renaud Lavillenie (qui a connu hier soir son quatrième revers lors de ses cinq derniers meeting), se classe 5e en Principauté derrière deux autres Français, Kévin Ménaldo et Axel Chapelle.

« Le point positif est que j'ai commencé à 5m70, je me suis mis en danger et c'est passé. » Mais que personne ne s'y trompe. « Aux Mondiaux, je ne serai pas favori. Mais Londres est un stade qui me réussit… A moi de forcer le destin ». Message reçu.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct