“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lourdes Cancer et Espérance fête ses 30 ans en pèlerinage 75 athlètes au stade L...

Les Antibois, en rouge, ont fait un stage de cohésion dans les gorges du Verdon cet été.

La team Golfe-Antibes fait honneur à son statut Le RCA lance sa saison Direction...

De gauche à droite et de haut en bas : Charlotte Afriat (athlétisme), Ludovic Palmaro et Olivier Lanteri (beach-volley), Émilien Puyo (natation) et Claudia Verdino (natation).

Cinq athlètes monégasques en lice à Buenos Aires

Le Chabloz'Sports Days Summer 2018 s'est tenu à Villefranche. Le rendez-vous était organisé pour les personnes amputées.

Villefranche-sur-Mer : des sportifs comme les autres

Hockey sur glace, pétanque, judo, tennis, volley, athlétisme... c'était la fête du sport à Tende.

Le rendez-vous qu'il ne fallait pas manquer : la caravane du sport !

Dans les coulisses d'Herculis

Mis à jour le 18/07/2018 à 05:12 Publié le 18/07/2018 à 05:12
Employés à l'année, étudiants et bénévoles, ils sont nombreux à participer à l'organisation de ce meeting couru des plus grands. Le dernier tour de piste d'Usain Bolt, en 2017, restera ainsi dans les mémoires des organisateurs et spectateurs.

Employés à l'année, étudiants et bénévoles, ils sont nombreux à participer à l'organisation de ce meeting couru des plus grands. Le dernier tour de piste d'Usain Bolt, en 2017, restera ainsi dans les mémoires des organisateurs et spectateurs. C.D. et J.-F.O

Dans les coulisses d'Herculis

Le meeting international d'athlétisme approche à grand pas. Dans le bureau de la Fédération Monégasque, ils sont nombreux à se démener pour offrir un spectacle de haute qualité

Carl Lewis, Sergueï Bubka, Marion Jones, Marie-José Perec ou encore Usain Bolt, ils ont tous foulé l'ocre du stade Louis-II. Comme bon nombre d'athlètes, ils ont participé à son succès grandissant depuis le 19 septembre 1987. Petit à petit, l'Herculis s'est fait un nom, jusqu'à faire partie aujourd'hui des plus grands rendez-vous mondiaux de l'athlétisme. Mais que serait-il sans une organisation sans failles ? Sans tous ces passionnés qui travaillent d'arrache-pied pour offrir au public, mais aussi aux sportifs, un spectacle hors pair et digne d'une étape de Diamond League.

Chacun à son poste

C'est dans une des innombrables pièces que compte le stade Louis-II, que se trouve « la fourmilière ». C'est ainsi que Jean-Pierre Schoebel se plaît à appeler les petites mains de la Fédération Monégasque d'Athlétisme, dont il est également le président.

À l'intérieur, les mains se baladent sur les claviers à une vitesse...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct