“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cross du Larvotto : plus fort que la pluie !

Mis à jour le 12/11/2018 à 05:22 Publié le 12/11/2018 à 05:22
 Les minimes garçons et les cadettes, énergiques dès le départ !

Les minimes garçons et les cadettes, énergiques dès le départ ! J.B.

Cross du Larvotto : plus fort que la pluie !

Athlétisme

Le temps maussade en Principauté n'a pas douché l'ardeur des participants et des spectateurs venus en masse pour la 42e édition du Cross du Larvotto, hier matin.

Plus de 420 athlètes ont disputé les dix courses que proposait l'événement organisé par l'AS Monaco Athlétisme, dès 9 h 45.

Masters, seniors, espoirs ou encore juniors et cadets… Toutes les catégories d'âge étaient présentes, défiant les éléments sous les yeux experts de Paula Radcliffe et Stéphane Diagana : la partie sur le sable pour les grands, couplée aux obstacles gonflables pour les plus jeunes et la pluie qui s'est rapidement invitée… sans toutefois gâcher la fête, en témoignaient les nombreux sourires des athlètes et des proches venus les encourager et les photographier.

Certains ont brillé dans la grisaille monégasque, notamment Quentin Chiai (Carabiniers du Prince), qui s'est une nouvelle fois imposé chez les hommes en 22'25 (6 300 m).

Concernant l'impressionnante « Lactic Race », une course par élimination en quatre tours (600 m) + finale (1 000 m), elle a été remportée par Stephania Biscuaola chez les femmes, tandis qu'Oscar Simonsen a montré la voie chez les hommes.

Rendez-vous est d'ores et déjà pris pour la prochaine édition, en espérant un grand soleil. Mais, même sous la pluie, les participants ont rayonné par leur détermination et leurs performances.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct