“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avant le meeting Herculis à Monaco, Usain Bolt ne se "soucie pas du chrono"

Mis à jour le 19/07/2017 à 19:28 Publié le 19/07/2017 à 19:27
Usain Bolt lors de sa conférence de presse.

Usain Bolt lors de sa conférence de presse. Photo Jean François Ottonello

Avant le meeting Herculis à Monaco, Usain Bolt ne se "soucie pas du chrono"

Usain Bolt est de retour à Monaco, six ans après sa dernière apparition, pour s'aligner sur le 100m du 30e meeting Herculis, demain soir au stade Louis-II.

Le sprinter jamaïquain, octuple champion olympique, a livré ses sensations, cet après-midi au cours d'une conférence de presse à l'hôtel Fairmont, avant d'aborder la dernière course de sa carrière en Diamond League et de se retirer du circuit au terme des Mondiaux de Londres (4-13 août).

Le recordman du monde du 100 et 200 m, qui ne va disputer sur le Rocher que sa troisième course sur la ligne droite de la saison, n'a toujours pas couru sous les dix secondes en 2017.

Pas de quoi l'affoler.

"J'ai toujours adoré Monaco et la Côte d'Azur"

Usain, comment vous sentez-vous avant vos retrouvailles avec le public monégasque?
Si j'ai mis six ans pour revenir, c'est en raison de blessures ou de choix réalisés avec mon coach (Glen Mills, ndlr).

C'est un bonheur de revenir ici. J'ai toujours adoré Monaco et la Côte d'Azur.

C'est un endroit où je n'ai jamais eu de problème avec les conditions météo pour m'entraîner. Les gens sont sympas. Ça ressemble d'ailleurs un peu à la maison, à la Jamaïque (rires).

L'homme est heureux de revenir en Principauté, mais comment se porte l'athlète?
Ma saison a été délicate. J'ai connu des moments difficiles avec le décès de l'un de mes meilleurs amis (Germaine Mason, sauteur en hauteur vice-champion olympique en 2008).

Je suis un petit peu en retard dans ma préparation mais j'ai vu mon docteur qui m'a dit que tout va bien au niveau de mon dos, une partie de mon corps dont vous connaissez la fragilité (il souffre d'une scoliose).

On l'a bien renforcé musculairement donc je me sens bien à l'entraînement. J'ai pu m'entraîner et c'est la clé, même si tout n'est pas parfait. On va voir vendredi (lire demain) mais je me rapproche de mon meilleur niveau.

Avez-vous pour objectif de passer pour la première fois de la saison sous les 10''?
J'ai bien travaillé avec mon coach. Maintenant, je veux surtout essayer de réaliser en meeting ce que je réussis plutôt bien à l'entraînement sur le plan technique. Je ne me soucie pas du chrono. Je sais que ça doit logiquement passer.

Vous ne semblez jamais douter. D'où vient cette confiance en vous?
J'ai une bonne équipe, j'ai totalement confiance en mon coach et en mon médecin. Même si certains pensent que je ne suis pas prêt. C'est ça qui me permet d'avoir confiance en moi.

Confirmez-vous votre programme pour Londres, vous ne disputerez pas le 200m?
Oui, je ne ferai que le 100m et le relais 4X100 m.


La suite du direct