“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un nouvel écrin pour le musée des Traditions

Mis à jour le 02/09/2016 à 05:06 Publié le 02/09/2016 à 05:06
Le musée des Traditions monégasques tel qu’on peut encore le voir sur la placette des Carmes.

Le musée des Traditions monégasques tel qu’on peut encore le voir sur la placette des Carmes. Photo J.-M. F.

Un nouvel écrin pour le musée des Traditions

Les locaux du Comité des traditions monégasques vont bénéficier de travaux d'agrandissement qui vont débuter dans les prochains jours. Objectif : exposer dans de meilleures conditions les collections

Petit musée deviendra grand... Il n'est pas exagéré de paraphraser M. de La Fontaine pour évoquer l'extension programmée du musée des Traditions monégasques. Ce petit immeuble sis au 2, rue Émile-de-Loth, sur le Rocher, où foisonnent les témoignages du passé imprégnés de cette attachante terre des Grimaldi, va prendre du volume.

Les travaux, supervisés par l'architecte Rainier Boisson, vont débuter ces jours-ci et se poursuivront pendant deux ans, au minimum. Outre une emprise sur la placette des Carmes et l'agrandissement des trois niveaux actuels, 290 m2 de surface seront disponibles au lieu des 210 actuels !

Espace libéré

Tout a été conçu avec un parti pris évident d'améliorations. Il fallait relever rapidement les défis lancés par l'accroissement des collections, l'accueil des visiteurs, la création d'un siège officiel du comité et la qualification des services requis par une mise aux normes actuelles. L'intervention était indispensable pour valoriser cette assemblée garante des traditions locales et remplir l'engagement satisfaisant des objectifs fixés. Toutefois, la proposition audacieuse respectera la facture classique du bâtiment et s'intégrera dans l'architecture environnementale avec une réelle élégance technique.

« Depuis près de dix ans, rappelle le président Alain Sangiorgio, notre comité cherchait un local assez vaste pour y exposer ses collections dans de meilleures conditions. Faute d'avoir pu trouver une solution sur le Rocher, il n'était pas envisageable d'installer le nouveau musée ailleurs. Alors, nous avions proposé une emprise sur la placette des Carmes une fois les lieux libérés de toute occupation. Les études présentées par les services du gouvernement offraient jusqu'à la surélévation d'un étage. »

Sur cette base, le Comité a finalement retenu l'emprise lui permettant d'augmenter sa façade et de doubler à tous les étages ses surfaces de plancher, avec l'accord des autorités. L'aubaine est enfin venue de la transformation du restaurant Da Vuta en logement personnel. L'espace était libéré avec l'aide la mairie, et le projet permettait de doubler la surface utile afin d'envisager des présentations de qualité.

Coût des travaux : 1 million d'euros

« Autre avantage, poursuit le président du Comité des traditions monégasques, l'installation d'un ascenseur pour les visiteurs handicapés et le confort de tous, quand on connaît la raideur des escaliers à Monaco-Ville. En définitive, quand ces travaux d'agrandissement seront terminés, le nouveau musée aura une façade identique à celle existant actuellement mais son aménagement intérieur sera entièrement reconditionné et modernisé. On mettra à profit la durée des travaux pour restaurer les collections qui ont souffert d'un manque d'attention tout au long de ces années depuis son inauguration en 1974 par le prince Rainier III.»

Dernière précision et pas des moindres : le financement des travaux. L'État monégasque consacrera pas moins d'un million d'euros pour régler la facture englobant l'extension, la restauration et l'équipement de ce musée cher aux Monégasques. Sans oublier la participation de la Direction des Affaires culturelles. Un joli cadeau pour perpétuer les traditions !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.