“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Princesse Grace : week-end d'hommage à Monaco

Mis à jour le 13/11/2017 à 10:12 Publié le 13/11/2017 à 05:26
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Princesse Grace : week-end d'hommage à Monaco

Disparue il y a 35 ans, la princesse Grace apportait son soutien à de jeunes artistes. La fondation américaine qui porte son nom continue ce travail. Elle a contribué à lui rendre hommage ce week-end.

Hier, elle aurait eu 88 ans. La princesse Grace nous a quittés le 14 septembre 1982. Il y a 35 ans cette année. Et pourtant, elle reste dans la culture populaire, dans des chansons pop, dans des pièces de théâtre, et partout ici à Monaco.

De sa vie, de son œuvre, il reste également deux fondations qui portent son nom. La fondation monégasque poursuit son œuvre humanitaire, tandis que la fondation Princesse Grace de New York continue, à l'initiative du prince Rainier III, un travail que la princesse avait commencé en toute discrétion de son vivant : elle apporte son soutien à de jeunes artistes et leur assure un suivi. Cela passe par la prise en charge de leurs études, mais aussi un soutien financier pour assurer le quotidien.

Depuis 1984, de nombreux artistes ont eu la chance de bénéficier de cette aide, « indépendamment de leur genre, uniquement sur la base de leur talent », a indiqué Toby Boshak, la directrice exécutive. Ainsi, le comédien Oscar Isaac, qui a joué dans Inside Llewin Davis, primé à Cannes, l'écrivain Tony Kushner, auteur de Angels in America, le réalisateur Tony Fukunaga, qui a réalisé True Detective, mais aussi le réalisateur de créateurs du dessin animé Bob l'Éponge, Stephen Hillenburg, ont tous bénéficié du soutien de la fondation. Ainsi que de nombreux danseur, comme Tiler Peck, danseuse au New York City Ballet, soutenue depuis ses 15 ans.

De la place des femmes

Et c'est avec la Fondation Princesse Grace USA que s'est organisé ce week-end un hommage à celle qui fut Grace Kelly. Au cœur des animations, un sujet d'actualité : la place des femmes dans les médias et dans l'industrie du cinéma. Un sujet abordé lors de la conférence de presse au Stars'n'Bars samedi matin, mais aussi à la Princess Grace Irish Library hier matin.

"Nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère. Les récents événements semblent annoncer que les choses vont changer", a lancé Cecilia Peck, la fille de l'acteur américain Gregory Peck, qui était présente. Elle est réalisatrice, et l'un de ses documentaires a été projeté hier soir au théâtre Princesse-Grace, pour la première fois à Monaco.

Samedi soir, c'est en présence de toute la famille princière qu'a eu lieu la projection de The Country Girl, un film de George Seaton, de 1954.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.