“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les Annales racontent les illustres d'antan Un travail de recherches sur les artistes qui ont façonné les décors du Palais princier

Mis à jour le 26/12/2018 à 11:04 Publié le 13/12/2018 à 11:03
Deux articles sont consacrés cette année à François-Joseph Bosio, à l'occasion de la célébration du 250e anniversaire de sa naissance, pour évoquer notamment l'une de ses sculptures  iconiques : une représentation du roi Henri IV, enfant.

Deux articles sont consacrés cette année à François-Joseph Bosio, à l'occasion de la célébration du 250e anniversaire de sa naissance, pour évoquer notamment l'une de ses sculptures iconiques : une représentation du roi Henri IV, enfant. Jean-François Ottonello

Les Annales racontent les illustres d'antan Un travail de recherches sur les artistes qui ont façonné les décors du Palais princier

La princesse Alice, le sculpteur François-Joseph Bosio ou l'intrigante Marie-Laetitia Rattazi font partie des figures évoquées dans cette nouvelle édition des Archives du Palais princier

La collection se poursuit, au rythme constant d'un numéro par année. Le 42e tome des Annales monégasques, publié par les équipes des Archives du Palais princier, vient de paraître. Une revue d'historiens pour les historiens… mais surtout pour le grand public, friand de découvrir les histoires et les personnages qui ont croisé leur destin avec celui de la Principauté.

Comme dans chaque numéro, nombre d'articles s'attachent à l'histoire de la famille princière et à ses grandes figures. Comme celle du prince Albert-1er, qui passionne les historiens en général, et Jacqueline Carpine, en particulier, qui signe dans ce numéro un article évoquant le lien du prince navigateur à la mer, dont il fut un grand défenseur.

Au cours de ses expéditions, il a d'ailleurs été naufragé trois fois : entre le Danemark et la Suède en 1884, à Saint-Mandrier en 1892 et lors de sa deuxième campagne au Spitzberg, en 1899. « Ce rapport à la mer n'avait jamais été évoqué », souligne Thomas Fouilleron, qui dirige la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct