“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le pape en élève appliqué du peintre Domingo Zapata

Mis à jour le 13/08/2018 à 05:22 Publié le 13/08/2018 à 05:22

Le pape en élève appliqué du peintre Domingo Zapata

Venu saluer ses amis à Saint-Tropez, l'artiste espagnol, collectionné par les stars, raconte comment il a initié le pape à la peinture, le temps d'un travail sur verre au profit d'une œuvre caritative

Ses collectionneurs s'appellent Johnny Depp, Leonardo DiCaprio ou la banque Goldman Sachs. Il s'affiche avec Scarlett Johansson et tout le gratin hollywoodien. Voici que Domingo Zapata touche désormais au... « divin ».

Une « affaire papale » que l'artiste espagnol racontait tout guilleret, il y a quelques semaines à Saint-Tropez, en même temps qu'un passage à la discothèque le Gaïo de son ami Franklin Malortigue, dont il a décoré autrefois l'espace VIP d'une gigantesque fresque.

Ou comment une simple visite de courtoisie se transforme en confession... intime. « J'ai peint avec le pape ! », débute, encore sur un petit nuage, Domingo Zapata que l'on a connu, les étés passés, dans « l'enfer » des nuits tropéziennes.

Une croix jaune en guise de message

Une rencontre qui s'est produite à l'initiative du Vatican... « La Fondation du pape, qui conn aissait mon travail, m'a appelé pour créer une œuvre. Je ne m'attendais pas à ce que soit avec le pape François. Finalement, nous nous sommes retrouvés côte à côte le 11 mai au palais San Callisto, l'une des propriétés du Saint-Siège, pour peindre sur une plaque de verre de deux mètres de hauteur. Le pape m'a demandé quelle couleur il devait prendre. Finalement, il a tracé une croix en jaune avant de signer. De mon côté, j'ai écrit le slogan "Education Starts with Art" (L'éducation commence avec l'art) et dessiné un cœur », décrit l'artiste, originaire de Palma de Majorque, qui annonce que la vidéo de ses exploits trônera durant deux mois sur un building de Times Square à New York.

Invité de Fernando Alonso à Monaco

« C'est un souvenir fantastique. Un grand accomplissement pour moi. François est une personne si humble que j'en ai oublié qu'il était pape », ajoute Domingo, qui a été invité cette année par son ami pilote et compatriote Fernando Alonso au Grand Prix de Monaco.

L'artiste devrait être de nouveau à Saint-Tropez dans le courant de ce mois. « Avec probablement de nouvelles collaborations avec le Gaïo qui vient de splendidement se réinventer grâce à quatre panneaux géants qui ouvrent sur le port. »

Quant au fruit de ses œuvres papales, il sera vendu aux enchères en septembre à New York, au profit de la fondation Scholas Occurrentes, qui est soutenue par le souverain pontife argentin. Nul doute que le marteau s'abattra sur une somme miraculeuse.

Habitué des magazines branchés comme des pages de Forbes, Domingo Zapata fait partie des artistes contemporains très courus qui multiplient les projets et partenariats pour s'imposer comme une marque, à la manière d'un Jay-Z dans le monde de la musique. Espagnol mais installé de longue date aux États-Unis, il cultive également business et relationnel sur la Côte d'Azur, entre Monaco et Saint-Tropez. Après avoir réalisé des fresques pour la plage Bagatelle à Pampelonne et au Gaïo, club incontournable du port tropézien, nul doute que son retour sudiste ce mois-ci ira de pair avec quelques nouvelles réalisations neo-expressionistes de son cru.


La suite du direct