Rubriques




Se connecter à

La maison de ventes aux enchères Sotheby’s prend ses aises à Monte-Carlo

La maison s’installe de manière sédentaire avenue de la Costa avec un espace regroupant ses bureaux et une galerie ouverte au public avec Louise Gréther à sa tête.

CEDRIC VERANY Publié le 14/07/2022 à 13:06, mis à jour le 14/07/2022 à 13:08
Louise Gréther, nouvelle directrice de Sotheby’s Monaco, parmi les œuvres de Claude et François-Xavier Lalanne. Jean-François Ottonello

Un Warhol sur un mur, une toile de Renoir sur l’autre. Des dessins signés Modigliani ou Keith Haring côtoient des sacs Hermès ou des bijoux précieux. Le mélange détonne ! Nous ne sommes pas dans un musée, ni dans une salle des ventes mais dans un entre-deux. Bienvenue chez Sotheby’s Monaco. Le groupe international expert dans la vente d’objets d’arts précieux a misé sur la Principauté pour ouvrir un nouvel espace situé 20 avenue de la Costa. L’essai tenté l’été dernier au même endroit a été concluant et la maison a choisi d’occuper désormais les lieux à l’année.

Des espaces identiques, Sotheby’s en a ouvert récemment à East Hampton près de New York, à Palm Beach en Floride ou Aspen dans le Colorado. Pour miser sur la saisonnalité de ces destinations fréquentées par une clientèle friande de voir des objets bientôt mis aux enchères. Ou proposer d’autres produits, des ventes directes sur place aux clients intéressés. À Monaco, la galerie sera ouverte toute l’année. Sotheby’s a d’ailleurs concentré dans ces murs, ex-SEM Art Gallery - un lieu d’exposition et ses bureaux.

 

L’importance de voir
et de toucher

« Avec ce formidable espace, on a la possibilité de faire vivre la maison en Principauté, d’être visible, d’avoir un lieu où les clients peuvent venir discuter de nos collections, voir les pièces qui sont proposées aux enchères ou dans les ventes privées, c’est formidable » s’enthousiasme Louise Gréther qui vient de quitter Artcurial pour prendre les rênes de la direction de Sotheby’s Monaco. Dans sa nouvelle fonction, elle entend attirer la belle clientèle de la Principauté à venir visiter ce lieu où sont mis en valeur les biens de la maison. « C’est toujours très important de voir, de toucher, de vivre avec, d’avoir un contact avec un objet, une œuvre » souligne Louise Gréther. « Au digital, on perd la sensibilité, alors que c’est ce point qui peut déclencher un achat. Alors c’est pour nous un bel atout d’avoir la possibilité d’exposer ».

Pour le plaisir des yeux, la galerie est aussi ouverte à tous et présente pour son inauguration, une série d’œuvres de Claude et François-Xavier Lalanne sélectionnées pour Monaco parmi une série d’objets de luxe et des bijoux crées par VanLeles et Sotheby’s Diamonds.

A Monaco depuis 1967

Le premier bureau monégasque de Sotheby’s a ouvert en 1967 en Principauté. La maison, fondée en 1744, est connue comme la première maison de vente internationale à organiser à Monaco, une vente aux enchères en dispersant la collection de Redé Rothschild en 1975.

Par la suite, Sotheby’s a proposé sur la place monégasque, avant l’ouverture du marché de l’art en France en 2000, des ventes événements comme celle du comte de Paris en 1996 ou du mobilier Memphis de Karl Lagerfeld en 1991.

En décembre dernier, la maison démarrait d’ailleurs en Principauté, la vacation exceptionnelle de la succession du couturier allemand, qui de Monaco à Cologne, aura totalisé plus de 22,5 millions d’euros de recettes en trois sessions.

Ambiance dans la galerie. J.-F. Ottonello.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.