“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La fondation dédiée à Francis Bacon se réinvente

Mis à jour le 26/12/2018 à 11:38 Publié le 14/12/2018 à 11:38
La fondation a recréé l'atmosphère de l'atelier parisien de Bacon en acquérant une partie du mobilier. Autre nouvelle pièce, le diptyque Studies of Isabel Rawsthorne de 1983.

La fondation a recréé l'atmosphère de l'atelier parisien de Bacon en acquérant une partie du mobilier. Autre nouvelle pièce, le diptyque Studies of Isabel Rawsthorne de 1983. The Estate of Francis Bacon

La fondation dédiée à Francis Bacon se réinvente

En poursuivant son travail de collecte d'éléments autour de la vie du peintre britannique, l'établissement propose une nouvelle scénographie pour découvrir d'autres facettes de Bacon

Pour célébrer son quatrième anniversaire, la Francis Bacon MB Art Foundation a revu sa scénographie à 80 % afin de dévoiler de nouvelles choses parmi les 2 500 pièces que compte cette collection privée.

Ce projet de fondation - né de la passion et de la volonté de Majid Boustany - s'attache à rassembler toutes les traces de la vie de Francis Bacon, pour recomposer le puzzle d'existence de l'illustre peintre figuratif anglais. Mais aussi retisser le lien entre le peintre et la Principauté, dont il fut un résident régulier.

Aujourd'hui, la nouvelle scénographie montre une série de pièces intéressantes qui reconstitue l'atmosphère de l'atelier de Francis Bacon à Paris. La table de travail, les ustensiles, les chevalets maculés de peinture… Les objets offrent une intimité avec l'artiste dans une salle de la fondation, où l'on découvre aussi assiettes et poêles que Bacon utilisait pour mélanger les couleurs.

En parallèle, de nombreuses photographies et quelques toiles jalonnent le parcours. Comme le premier tableau que le peintre a exposé en 1929. Mais aussi un portrait d'Isabel Rawsthorne, qui fut modèle pour Giacometti, Picasso ou Derain entre autres. Elle est une des rares femmes dont Francis Bacon a couché le portrait sur la toile. Ce qui en fait un tableau, à un titre de plus, remarquable.


La suite du direct