“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'ombre de Marlene Dietrich à la Villa Sauber

Mis à jour le 03/05/2016 à 05:05 Publié le 03/05/2016 à 05:05
Sur les murs, Vezzoli a imaginé une série de portraits de la star, réalisés par des copistes à la manière de génies de la peinture.

Sur les murs, Vezzoli a imaginé une série de portraits de la star, réalisés par des copistes à la manière de génies de la peinture. Photo Michael Alesi

L'ombre de Marlene Dietrich à la Villa Sauber

Le NMNM a donné carte blanche à l'artiste italien Francesco Vezzoli qui signe un projet décalé, singulier et plein d'humour, en jouant avec l'image iconique de l'actrice allemande

Tout ce que vous verrez dans cette exposition n'est que pure fiction. Le ton est donné dès qu'on foule le tapis rouge qui accueille les visiteurs de la Villa Marlene.

Pour la réouverture de la Villa Sauber après l'interlude du LAB, l'équipe du Nouveau Musée national de Monaco (NMNM) a choisi de proposer un projet original. En laissant carte blanche à Francesco Vezzoli. L'artiste italien - 45 ans, formé à la St Martin's School - est connu pour son travail sur la relecture du mythe des stars et de divas. Et c'est à l'iconique...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct