“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Derniers jours de l'expo Attention artistes au travail

Mis à jour le 29/06/2017 à 05:45 Publié le 29/06/2017 à 05:45
Le trio d'artistes devant l'affiche de l'exposition. De gauche à droite : Ruy blas, Jean-Charles Grassi, Laurent Lassource.

Le trio d'artistes devant l'affiche de l'exposition. De gauche à droite : Ruy blas, Jean-Charles Grassi, Laurent Lassource. S.I

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Derniers jours de l'expo Attention artistes au travail

Après avoir été exposé à Vintimille, la série « Attention artistes au travail » récidive et fait le chapitre II… dans l'Atelier, où les œuvres sont visibles jusqu'à demain inclus.

Après avoir été exposé à Vintimille, la série « Attention artistes au travail » récidive et fait le chapitre II… dans l'Atelier, où les œuvres sont visibles jusqu'à demain inclus.

Les artistes Laurent Lassource et Jean-Charles Grassi étaient déjà du premier opus, et dans l'Atelier, s'est ajouté un troisième de l'Ecole de Nice, Ruy Blas.

Le vernissage du 16 juin a réuni de nombreux visiteurs et invités, dans l'Atelier, le Swimming Pool Art Studio, là où créée Laurent Lassource. Les trois artistes confirmés y ont présenté leur travail fini et en cours.

Laurent Lassource a présenté ses nouvelles céramiques, «les Plantes», Jean-Charles Grassi, de nouvelles peintures aux couleurs éblouissantes, et Ruy Blas, outre ses célèbres Vénus de Milo, un travail insolite sur «le Banal».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.