“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

De Val d'Isère au Larvotto

Mis à jour le 19/05/2018 à 05:02 Publié le 19/05/2018 à 05:02
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

De Val d'Isère au Larvotto

Qui a dit que les voitures volantes n'existaient pas ? Hier matin, au-dessus de la plage du Larvotto, a eu lieu l'hélitransport d'une sculpture en aluminium signée Stéphane Cipre

Hier matin un vent inhabituel a soufflé sur la plage du Larvotto. Celui des pales d'un hélicoptère qui a transporté par les airs une œuvre d'art et l'a installée sur la plage privée La Note Bleue.

Dès lors et jusqu'à la fin de la saison estivale, vous pourrez ainsi apercevoir la sculpture « Vacances au bord de la mer », signée Stéphane Cipre. L'œuvre, moulée à partir d'une vieille Fiat 500, a été hélitransportée depuis l'héliport de Monaco jusqu'à la plateforme de la plage.

« J'avais le cœur qui battait »

Pendant l'opération, s'il y en a bien deux qui ont retenu leur souffle, ce sont Anne et Alain Tanzi, les gérants de la plage. « J'ai l'impression d'avoir 12 ans ! J'avais le cœur qui battait, je suis ravie que tout se soit bien déroulé », se réjouit Anne.

L'atterrissage de la sculpture s'est effectué sous les applaudissements de l'assemblée, pour féliciter toute l'équipe attelée au dépôt de la Fiat 500 en aluminium sur la plateforme sur laquelle elle sera exposée.

Pourquoi avoir choisi cette œuvre ? « Stéphane Cipre est un ami de longue date. Lorsqu'il m'a proposé ce projet, j'ai tout de suite accepté », répond la gérante.

« Je trouve qu'elle correspond parfaitement à l'endroit », rajoute-t-elle. Il est vrai que l'œuvre porte un nom de circonstance. « Vacances au bord de la mer »…

« Faire décrocher un sourire »

Cette Fiat 500 en aluminium a fait de la route avant de se poser au Larvotto. La citadine italienne a quitté le sommet de Bellevarde, à Val d'Isère, où elle a passé l'hiver, avec des skis sur le toit. La mythique voiture sera en Principauté tout l'été, avec matelas gonflable et parasol sur la galerie.

L'objectif de l'artiste est de « faire décrocher un sourire ». Pour cela, rien de tel que de s'accrocher aux souvenirs que les trajets en voiture sur la route des vacances laissent derrière eux.

Stéphane Cipre est un habitué de la Côte. En 2016, pour un tournoi de backgammon, il avait exposé ses œuvres au Monte-Carlo Bay. L'occasion pour les Monégasques de découvrir ou redécouvrir l'artiste. Les Cannois le connaissent aussi puisque l'une de ses sculptures, en couleur et en résine, se trouve à Cannes pour la saison. Par ailleurs, il a déjà exposé ses œuvres en métal lors du Festival de Cannes en 2015. S'il expose souvent, l'héliportage de ses œuvres est exceptionnel. Hier, en deux minutes chrono, la « Topolino », petite souris en français, était posée et prête à briller tout l'été.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.