“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Chevaux, acrobates, clown... On vous dévoile le programme du Festival international du cirque de Monte-Carlo

Mis à jour le 03/01/2020 à 08:59 Publié le 03/01/2020 à 08:53
Les cavaliers russes Djiguites lors d'une précédente édition du Festival du cirque de Monte-Carlo.

Les cavaliers russes Djiguites lors d'une précédente édition du Festival du cirque de Monte-Carlo. Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Chevaux, acrobates, clown... On vous dévoile le programme du Festival international du cirque de Monte-Carlo

Le directeur artistique du Festival international du cirque de Monte-Carlo, Urs Pilz, évoque la 44e édition qui démarre le 16 janvier sous le chapiteau de Fontvieille.

Son nom est indissociable de la piste aux étoiles. Directeur artistique du Festival international du cirque de Monte-Carlo depuis presque deux décennies, Urs Pilz accompagne la princesse Stéphanie dans l’organisation de ce rendez-vous de janvier et la sélection des numéros proposés.

Une sélection qui doit demeurer au top niveau pour garder le cap de "plus grand festival de cirque au monde".

Il livre, à l’aune de cette 44e édition, les contours du programme 2020.

Le directeur artistique du festival, Urs Pilz.
Le directeur artistique du festival, Urs Pilz. Photo Cyril Dodergny

Pour cette édition, vous mettez particulièrement l’accent sur le cheval et le travail des dresseurs?
"En effet, la 43e édition a été marquée par des costumes fantastiques. Pour cette 44e édition, nous avons choisi de miser sur d’autres points forts. Et nous nous sommes accordés sur la beauté du cheval et son élégance. À ce titre nous recevrons la cavalerie du cirque Knie, la plus prestigieuse au monde."

Quels numéros pourra-t-on apprécier avec des chevaux?
"Notamment une spectaculaire démonstration de poste, ou l’écuyer avec deux chevaux se met debout, une jambe posée sur le dos de chaque cheval, alors que d’autres chevaux passent en dessous. Nous aurons aussi un numéro de carrousel exceptionnel avec une quarantaine de chevaux sur la piste. Enfin, l’élégance du cheval sera incarnée par la présence de Frisons de Hollande ou de pur-sang arabes. Ce sera unique!"

Des numéros d’acrobatie sont aussi annoncés?
"Évidemment, nous misons dans cette sélection sur de très grandes performances acrobatiques. Je peux citer celles d’une troupe de Mongolie, qui maîtrise l’art de la bascule qui permet à sept hommes de monter sur les épaules les uns des autres. Il y aura aussi le trio The Dandys, à la barre russe, qui réalise des triples sauts périlleux cabrés. C’est le genre d’exploits que nous n’avons pas vu depuis très longtemps dans notre festival. Au total, une vingtaine de numéros sont sélectionnés cette année."

NOus avons une, voire deux années, d'avance sur le programme"

La piste aux étoiles de Fontvieille sera réactivée dès le 16 janvier pour quinze représentations.
La piste aux étoiles de Fontvieille sera réactivée dès le 16 janvier pour quinze représentations. Cyril Dodergny

Le monde du cirque se renouvelle-t-il assez pour trouver chaque année de nouveaux numéros percutants?
"Oui et non pour la question du renouvellement. Mais nous sommes toujours présents parmi les spectateurs des meilleurs spectacles au monde pour sélectionner des numéros qui nous intéressent. Et généralement nous avons une, voire deux années, d’avance sur le programme pour être assurés d’avoir des numéros au top niveau."

Recevez-vous de nouvelles nationalités cette année?
"Nous avons des artistes polonais cette année, cela faisait très longtemps que nous n’en avions pas reçu. Mais aussi des Colombiens, des Cubains. Et toujours des troupes de Chine ou de Russie. Et parmi la troupe Bingo, nous avons également des élèves de l’Académie du cirque de Kiev en Ukraine."

Enfin, qui dit cirque, dit clown…
"Bien sûr. L’un des événements de ce festival sera la présence d’Henri Ayala, qui se présente comme le prince des clowns. C’est un artiste originaire du Venezuela qui est funambule, ce qui surprend toujours le public!"


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.