“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le « pin sylvestre aux trois troncs » a remporté un prix européen.	(DR)

Club Bonzaï : vif succès de l'expo au Musée des arts asiatiques

Exposition Studio Africa: une histoire du portrait en Afrique

Des œuvres de François Pompon, Niki de Saint Phalle,  Camille Claudel ou Diego Giacometti sont au catalogue.

HVMC décrochera-t-il le Pompon ?

Estimé à plus de 80 millions d'euros, un tableau inspiré d’une photo prise dans ...

Les collectionneurs, des histoires de passion(s)

Aurélie Bellon, la Brignolaise qui transforme les médicaments en oeuvres d'art

Mis à jour le 05/10/2018 à 11:38 Publié le 05/10/2018 à 11:37
Aurélie Bellon

Aurélie Bellon Photos Valérie Le Parc

Aurélie Bellon, la Brignolaise qui transforme les médicaments en oeuvres d'art

Artiste brignolaise, la jeune femme "recycle" un sujet sur lequel elle avait travaillé en fac pour en faire un véritable courant de son art: avec Hypocondri’art, elle donne une deuxième vie aux médicaments et autres compléments alimentaires.

Oenobiol regard, Phyto ventre plat collés, au sens premier du terme, à des comprimés de Spasfon ou de Doliprane: sous l’approche d’Aurélie Bellon, médicaments et autres compléments alimentaires ont droit à une deuxième vie. Vie qui nous fait prendre le risque de l’overdose médicamenteuse.

Dans son lumineux atelier, à Brignoles, Aurélie Bellon présente ses œuvres. "Je n’ai rien inventé", dit l’artiste en expliquant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct