Rubriques




Se connecter à

Après Hong Kong, Los Angeles ou New York, la galerie Hauser & Wirth s’installe à Monaco

La galerie internationale ouvre un nouvel espace en Principauté, sous le One Monte-Carlo, qui sera inauguré le 19 juin avec une exposition consacrée au travail de Louise Bourgeois.

CEDRIC VERANY Publié le 04/05/2021 à 11:30, mis à jour le 04/05/2021 à 11:08
La galerie sera l’ecrin pour sa première exposition du travail de Louise Bourgeois, dont l’une de ses emblématiques araignées sera installée dans les jardins des Boulingrins. ADAGP 2021/The Easton Foundation Courtesy the Foundation and Hauser & Wirth

Après Hong Kong, Londres, Los Angeles, New York, Gstaad ou Saint-Moritz, Hauser & Wirth a désormais une nouvelle adresse à Monte-Carlo.

Une première pour la galerie internationale, créée en 1992 à Zurich, qui arrive en Principauté. Depuis trente ans, Hauser & Wirth s’est taillé une solide réputation internationale.

Représentant 80 artistes contemporains ou successions aux approches créatives diverses, exposés dans ses antennes à travers le monde. "Nous avons des galeries dans de grands centres urbains mais aussi des espaces en dehors de ces pôles", détaille Laëtitia Catoir, senior director en charge de cette installation monégasque. Qui entre dans la deuxième catégorie.

Un espace singulier

"L’opportunité de Monaco s’est présentée, et il nous a semblé que c’était une superbe occasion de s’inscrire dans le contexte actuel du renouveau artistique que l’on a vu ces dix dernières années sur toute la Côte-d’Azur. L’apparition de fondations, de musées privés et publics qui ont des programmes très suivis. La Riviera est en train de devenir une destination importante sur le calendrier culturel".

 

Fort de ce constat, la galerie a jeté son dévolu sur cet espace singulier au One Monte-Carlo de 300 mètres carrés, avec neuf mètres de hauteur sous plafond, accessible par un escalier terrasse et baigné d’une lumière zénithale. La galerie, qui se situe au niveau de l’emplacement de l’ancien pavillon Saint-James, avait été conçue dès l’origine par les architectes Rogers Stirk Harbour and Partners pour être un lieu consacré à l’art.

"Le studio Selldorf Architects qui a accompagné la galerie Hauser & Wirth depuis ses débuts est venu mettre notre touche dans cet espace", précise Laëtitia Catoir, qui prépare activement la première exposition dont l’ouverture est prévue pour le 19 juin. Elle sera consacrée à la créatrice française, Louise Bourgeois, avec laquelle la galerie a commencé a travaillé en 1996 et qu’elle continue à représenter depuis sa disparition en 2010.

Le projet est de présenter à Monaco un ensemble d’œuvres, de sculptures, d’installations, d’œuvres sur papier évoquant le thème du couple et de la relation à l’autre que l’artiste a retravaillé tout au long de sa vie. Et l’une de ses araignées monumentale - emblématique de son travail - sera installée dans les jardins des Boulingrins.

L’exposition promet d’être un rendez-vous important dans le calendrier artistique de l’été. C’est l’esprit d’Hauser & Wirth qui entend "accueillir le public et s’inscrire dans le contexte culturel de la Côte-d’Azur". À raison de trois ou quatre expositions par an.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.