“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Action innocence : vente aux enchères des sapins de Noël

Mis à jour le 09/12/2019 à 10:08 Publié le 09/12/2019 à 10:08

Action innocence : vente aux enchères des sapins de Noël

Ce mercredi 11 décembre, le hall du légendaire Hôtel de Paris deviendra une forêt enchantée composée d’arbres de Noël étincelants, colorés, gourmands, offerts par de généreux donateurs (boutiques, particuliers, entreprises, artiste, commerces, associations...)(1).

Ce mercredi 11 décembre, le hall du légendaire Hôtel de Paris deviendra une forêt enchantée composée d’arbres de Noël étincelants, colorés, gourmands, offerts par de généreux donateurs (boutiques, particuliers, entreprises, artiste, commerces, associations...)(1).

Pas moins de 37 sapins de Noël, uniques et spécialement décorés pour l’occasion par de grands noms, seront mis aux enchères en soutien aux actions de prévention au bon usage des outils numériques menées par Action Innocence Monaco en Principauté et en France.

La forêt enchantée prendra place autour du gigantesque arbre de Noël décoré par Chopard et ce dès ce soir.

La vente aux enchères débutera à 18 h ce mercredi, sous le marteau de l’étude de Maître Escaut-Marquet et sera orchestrée par Julien Vincent Brunie, commissaire-priseur de Christie’s.

Dans une ambiance de Noël portée par les Christmas Carols, interprétés par l’ISM Voices de l’International School of Monaco, sous la direction de Colette Marx-Nielsen dès 17 h 45, ce sera littéralement Noël avant l’heure.

Le montant récolté durant cette soirée sera intégralement reversé à Action Innocence Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.