“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

À l'initiative de Christie's, les œuvres de Basquiat s'exposent au Louis XV pendant tout le week-end

Mis à jour le 23/06/2017 à 11:54 Publié le 23/06/2017 à 05:24
Jean-Michel Basquiat. Jim Crow (206x244 cm), 1986. Estimation entre 12 et 18 millions d’euros.

Jean-Michel Basquiat. Jim Crow (206x244 cm), 1986. Estimation entre 12 et 18 millions d’euros. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

À l'initiative de Christie's, les œuvres de Basquiat s'exposent au Louis XV pendant tout le week-end

La maison de ventes expose tout le week-end quelques lots de l'exceptionnelle collection d'art contemporain Prat

Mieux vaut avoir de la suite dans les idées quand on officie sur le marché des enchères, aujourd'hui à Monaco. Terre promise des commissaires-priseurs depuis des décennies, la Principauté s'apprête à vivre un été unique au rythme, notamment, des ventes automobiles d'Artcurial et de l'Hôtel des ventes de Monte-Carlo.

Si la concurrence est saine et la dynamique positive, les grandes enseignes se tirent la bourre et Christie's, leader du marché mondial implanté depuis belle lurette sur le Rocher, l'a bien compris.

Ce soir (19 h), la maison anglo-saxonne convie ainsi le gratin des collectionneurs locaux et internationaux au vernissage d'une double exposition qui fera date. Visage familier des Monégasques - notamment connue pour son engagement auprès des enfants du Népal avec l'association Namaste - et directrice de Christie's Monaco, Nancy Dotta a innové en misant sur le Louis XV - une première à l'Hôtel de Paris - pour accueillir une dizaine de lots (sur 200) de la collection Jean-François et Marie-Aline Prat, ainsi que l'art de la table signé Alberto Pinto. "Une sommité dans le monde de la décoration", insiste Nancy Dotta.

Un ensemble présenté à Monaco en amont d'une grande vente qui se tiendra, en octobre prochain à Paris, lors de la Foire internationale d'art contemporain.

"Au-delà d'être un grand avocat et collectionneur, Jean-François Prat est un enfant du pays. Je tenais à ce qu'un établissement de la SBM accueille sa collection en accord avec la famille. Mme Prat était émue que cette exposition se tienne à Monaco."

Conversations entre maîtres

Les compositions plutôt classiques de Pinto - estimées entre 3 et 5 millions d'euros - devraient jouir d'un écrin sans pareil dans la scénographie des salons du Louis XV mais que dire de la collection Prat et ses Fontana, Dubuffet, Polke et ce gigantesque Basquiat (Jim Crow) estimé 12 millions d'euros au bas mot.

"Je me souviens parfaitement de ma rencontre avec cet incroyable tableau, à l'exposition du musée-galerie de la Seita, en 1993. Il était accroché au fond, dans la perspective de l'allée centrale, j'y suis allée directement, fascinée, puis submergée par l'émotion", rappelle Marie-Aline Prat dans le catalogue. Un crève-cœur traduit en ces mots par l'expert de la vente, Paul Nyzam. « Intelligence, sensibilité, indépendance (...) les collections françaises de cette qualité se comptent sur les doigts de la main."

Les collectionneurs auront la "chance d'observer les liens que le couple a cherché à tisser entre les artistes français et leurs pairs européens et américains. On verra Basquiat converser avec Dubuffet, Klein avec Stella, Fontana avec Hantaï…"

D'où l'intitulé de l'exposition : Regards croisés.

Comment faire un de deux dans l'art ? Un fil rouge chez Christie's qui avait déjà dispersé la collection Yves Saint Laurent Pierre Bergé en 2009 et Zeineb et Jean-Pierre Macié-Rivière en 2016. Plus qu'un hommage, c'est "la photographie d'une aventure", "comme une invitation à continuer d'écrire l'histoire de ces œuvres", résume Édouard Boccon-Gibod, directeur général de Christie's France. Un univers que le directeur général de Christie's monde, Guillaume Cerutti, viendra découvrir en personne ce soir.

Nancy Dotta maîtresse de maison.

Jean-Michel Basquiat. Jim Crow (206x244 cm), 1986. Estimation entre 12 et 18 millions d'euros.

Lucio Fontan, Concetto spaziale, Attese. Peint en 1962-1963. Estimation 2 500 000-3 500 000 euros.	(©Christie's)
Nancy Dotta maîtresse de maison. Jean-Michel Basquiat. Jim Crow (206x244 cm), 1986. Estimation entre 12 et 18 millions d'euros. Lucio Fontan, Concetto spaziale, Attese. Peint en 1962-1963. Estimation 2 500 000-3 500 000 euros. (©Christie's) Photo DR
Lucio Fontan, Concetto spaziale, Attese. Peint en 1962-1963. Estimation 2.500.000-3.500.000 euros.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.