“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une nouvelle tortue Caouanne en détresse recueillie au centre de réhabilitation du Cap d’Antibes

Mis à jour le 13/04/2021 à 13:11 Publié le 13/04/2021 à 13:12
La tortue a été baptisée Lorella. (Association Marineland/S. Jamme)

La tortue a été baptisée Lorella. (Association Marineland/S. Jamme) Stephane Jamme / Nice Matin

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Une nouvelle tortue Caouanne en détresse recueillie au centre de réhabilitation du Cap d’Antibes

Atteinte d’hypothermie, une tortue Caouanne de trois kilos est actuellement soignée au Centre de réhabilitation de la faune sauvage du Cap d’Antibes. Elle devrait regagner la mer lorsqu’elle aura repris des forces et que les températures seront plus clémentes.

Une petite nouvelle! Si ces derniers mois ont été des plus calmes au sein du Centre de réhabilitation de la faune sauvage du Cap d’Antibes, l’équipe de l’association Marineland est depuis peu au chevet d’une pensionnaire.

Retrouvée en difficulté près de l’aéroport de Nice, la tortue Caouanne de trois kilos a été prise en charge en état d’hypothermie, dans l’incapacité de sonder. Une problématique qui pourrait être due à "la vague de froid de ces derniers jours qui a entraîné une nouvelle chute des températures des eaux de surface à 14°C", selon Sidonie Catteau, cheffe de projet au chevet de l’animal.

Aujourd’hui? La tortue est suivie de près au sein du centre situé à la batterie du Graillon. Soignée, elle pourra " en fonction des résultats des examens, regagner le large dès que les températures en mer auront atteint 18-19°C. ". En attendant, Lorella reprend des forces. Un joli prénom correspondant au nom du bateau qui l’a sauvée. Puisque c’est grâce aux signalements du grand public et des pêcheurs que les tortues peuvent être secourues. À ce titre, si vous en voyez une en difficulté, contactez le 06.16.86.26.86.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.