“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

PHOTOS. En pleine baignade sur une plage varoise, ils découvrent un requin d'au moins 2,50 mètres, mort

Mis à jour le 31/07/2020 à 12:32 Publié le 30/07/2020 à 19:28
Découverte insolite pour Andrea (ici sur la photo) lors d'une plongée en bord de mer.

Découverte insolite pour Andrea (ici sur la photo) lors d'une plongée en bord de mer. Photo DR Facebook / Ariane Girard

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS. En pleine baignade sur une plage varoise, ils découvrent un requin d'au moins 2,50 mètres, mort

En vacances sur la côte varoise, Ariane Girard, 18 ans, nous a fait part de sa découverte insolite ce jeudi 30 juillet, lors d'une plongée au tuba en baie du port de cap Bénat, à Bormes-les-Mimosas.

Les nageurs adeptes du littoral borméen ont été à la fois séduits et stupéfaits à la vue d’un requin griset au niveau du domaine privé du cap Bénat, ce jeudi midi. L’énorme poisson aurait, selon toute vraisemblance, dérivé vers les côtes, porté par une vague.

D'habitude, le squale qui fait certes l'objet d'une pêche importante en mer Méditerranée, est surtout aperçu au large, ou bien en surface pendant la nuit pour se nourrir. Cette fois, il flottait à 30 mètres du rivage, ventre apparent.

Selon Ariane, qui faisait une sortie aquatique en masque et tuba avec ses cousins, la bête, complètement inoffensive pour l'homme (1), pouvait, à vue d’œil, peser environ 200 kilogrammes. "J'étais impressionnée, explique la vacancière. Il était vraiment gros, et mesurait au moins 2,50 mètres."

"on a cru qu'il était vivant"

Le squale d’environ deux cent kilogrammes aurait, selon toute vraisemblance, dérivé vers les côtes, porté par une vague.
Le squale d’environ deux cent kilogrammes aurait, selon toute vraisemblance, dérivé vers les côtes, porté par une vague. Photo DR Facebook / Ariane Girard

Passées quelques secondes d'effroi - "on a cru qu'il était vivant"-, la Lyonnaise s'est approchée de l'animal, "comme tous les plongeurs" présents à cette heure de pointe. "Le corps inerte était en bon état, il flottait à l'envers et se balançait avec le courant qui était très fort ce (jeudi). Et dans l'eau, on voyait très bien ses yeux verts fluorescents."

Munie de sa caméra GoPro, la future étudiante en classe préparatoire a décelé deux trous de part et d'autre de l'épine dorsale, d'un diamètre "équivalent à un harpon". "Une gaffe, précise le biologiste marin Matthieu Lapinski, une sorte de harpon à main pour remonter un poisson à bord".

Le spécialiste, président de l'association Ailerons -qui œuvre pour l’étude et la conservation des requins et des raies de Méditerranée- confirme: "A priori, il s'agit d'un requin griset, Hexanchus griseus. C'est une espèce de grand fond (à plus de 1.000 mètres de profondeur, Ndlr) qui est autorisée à la pêche".

hissé sur le rivage à main nue

Ce jeudi, à leur retour sur la plage, Ariane et ses cousins ont tenté de faire enlever le squale par des spécialistes de la sécurité animalière. En vain. D'autres plongeurs l'ont eux hissé à la calanque Saint-Jean à main nue.

L'origine des plaies reste pour l'instant inconnue, en l'absence d'autopsie. Selon l'expert, le requin pourrait avoir été "rejeté mort par un pêcheur professionnel".

Un écueil assez regrettable pour ce défenseur de ces poissons menacés de disparition (2) en mer Méditerranée, la reproduction du requin griset étant très lente.


1. Décrit comme inoffensif pour l'homme, le requin griset est un nécrophage, se nourrissant principalement de carcasses de baleines, de poissons osseux, de raies, de petits requins, de céphalopodes et de crustacés.
2. Une étude scientifique conduite en 2008 montre le net déclin des espèces au long des deux derniers siècles, de l’ordre de 97%, tant en ce qui concerne le nombre et le poids.

Le squale flottait à 30 mètres du rivage, ventre apparent.
Le squale flottait à 30 mètres du rivage, ventre apparent. Photo DR Facebook / Ariane Girard

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.