“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Notre vétérinaire vous explique comment gérer une urgence ophtalmique

Mis à jour le 08/02/2019 à 12:11 Publié le 10/02/2019 à 11:05

Notre vétérinaire vous explique comment gérer une urgence ophtalmique

Les yeux sont des organes particulièrement fragiles et certaines affections, notamment traumatiques, sont de véritables urgences sous peine de perdre la vision ou, dans les cas les plus graves, de nécessiter une énucléation.

La brûlure ophtalmique chimique

Il s’agit d’une urgence absolue. Elle est produite, en général, par un produit d’entretien caustique et nécessite une réaction immédiate de la part du propriétaire.

Laver abondamment l’œil au sérum physiologique, ou même avec de l’eau, avant d’amener au plus vite l’animal dans une structure vétérinaire.

Il convient de laver complètement l’œil, les paupières et toutes les zones ayant été atteintes, de façon à supprimer toute trace de produit caustique.

La luxation du globe oculaire

C’est une pathologie traumatique courante chez les races brachycéphales dont les yeux paraissent "exorbités": pékinois, shih tzu, lhassa apso ou persans chez les chats.

Il s’agit le plus souvent des suites d’une bagarre. Les chiens marqués par une contention brutale (secoués par la peau du cou, par exemple) peuvent en être victimes.

L’œil est projeté en avant, empêché de retourner dans son orbite par les paupières. Celles-ci réalisent un véritable garrot en arrière du globe oculaire, comprimant en particulier le nerf optique et les vaisseaux (artère et veine optiques).

Il en résulte un œdème et des hémorragies locales qui aggravent l’incapacité de réduire la luxation. Dans le même temps, la cornée (la vitre de l’œil) n’est plus lubrifiée par le film lacrymal répandu habituellement à sa surface par les clignements de paupières.

Elle va rapidement et irrémédiablement se dessécher. Le traitement est impérativement chirurgical et urgent. On considère que seulement 20 % des patients traités dans les premières 24 heures ont une chance de recouvrer une vision.

Pour les autres, l’enjeu est de conserver le globe oculaire, même sans vision. Il appartient au chirurgien qui reçoit l’animal de décider, en fonction des lésions constatées, s’il pratique d’emblée une ablation de l’œil ou s’il essaie de le replacer dans l’orbite.

Les plaies cornéennes

Elles sont consécutives à des traumatismes par des éléments végétaux (herbes, branches), à des griffures ou à des traumatismes directs, par exemple sur un élément métallique.

Leur gravité va dépendre de l’importance de la lésion et surtout de sa profondeur. Dans le cas de plaies perforantes, d’autres lésions oculaires peuvent venir compliquer la plaie cornéenne. Il peut s’agir d’hémorragies intraoculaires ou de déchirures de l’iris.

La perforation de la cornée (œil crevé) n’est pas nécessairement synonyme de perte de l’œil. L’étendue des lésions intraoculaires et la surinfection éventuelle sont effectivement des facteurs aggravants et la prise en charge vétérinaire rapide est une évidence.

Les petites lésions superficielles sont traitées localement : prise en charge de la douleur, collyres cicatrisants et antibiotiques.

Les lésions plus profondes vont nécessiter un traitement chirurgical avec des soins intraoculaires et des sutures des plaies cornéennes.

Les paupières peuvent être cousues quelques jours pour venir protéger la plaie chirurgicale cornéenne. Dans les cas les plus graves, notamment en cas d’incapacité de la cornée à cicatriser correctement, une greffe de la cornée peut être indiquée.

Écrivez-leur : Docteurs Sophie Lisbonne et Philippe Maynard 

Nice-Matin : 214, boulevard du Mercantour 06290 Nice - Cedex 3 ou par mail à magazine@nicematin.fr


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct