“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Grâce à de généreux donateurs, le poney Pistache, blessé et sauvé d'un charnier animal est en voie de guérison à Peymeinade

Mis à jour le 15/04/2021 à 08:46 Publié le 15/04/2021 à 10:30
Dans son box à Peymeinade, le poney Pistache en route vers la guérison, grâce à la solidarité des amis des animaux.

Dans son box à Peymeinade, le poney Pistache en route vers la guérison, grâce à la solidarité des amis des animaux. Photo DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Grâce à de généreux donateurs, le poney Pistache, blessé et sauvé d'un charnier animal est en voie de guérison à Peymeinade

Pour ce poney blessé qui séjourne à Peymeinade, dans les Alpes-Maritimes, une cagnotte et un don ont réuni 6.650€. L’association L’Espoir des Petites Pattes peut poursuivre des soins coûteux.

Le poney Pistache ne doit sa survie qu’à de nombreux bons samaritains!

Cet équidé, survivant d’un charnier animal de Berre-les-Alpes, avait été récupéré en septembre dernier en très mauvais état par Amandine de l’association de protection animale L’Espoir des Petites Pattes basée à Peymeinade, dans les Alpes-Maritimes. Quelques semaines plus tard, alors retapé, il avait chuté en contrebas de son parc. Se blessant très grièvement au postérieur. Avec un tendon sectionné.

Réchappé de l’euthanasie

Transféré à l’hippodrome de Cagnes-sur- Mer, il avait réchappé de peu à l’euthanasie grâce à la ténacité d’Amandine et avait été transféré à la clinique équine de Saint-Cannat, près d’Aix-en-Provence. Amandine avait alors lancé une cagnotte Leetchi afin de pouvoir assumer les frais de transport et les soins médicaux très coûteux.

Gérard, propriétaire de chevaux à Saint-Vallier, touché par l’histoire de ce poney lue dans Nice-Matin, avait transporté gratuitement Pistache pour le ramener à Peymeinade. Évitant ainsi des frais supplémentaires.

Le bon karma de Pistache, né sous une bonne étoile, continue. Car la cagnotte en ligne désormais fermée a permis de réunir 4.400€. Mais ce n’est pas tout. Une autre lectrice de Nice-Matin, une retraitée cannoise, amie des animaux, a été particulièrement généreuse.

Elle a offert 2.250€ à l’association pour sauver l’Appaloosa de 7 ans! "Cette dame veut rester discrète. Je sais juste qu’elle a touché un héritage et qu’elle avait envie que cela profite à des animaux", glisse Amandine.

Soit une somme totale récoltée de 6.650€!

Une générosité qui va permettre de payer les factures médicales (4.390€ d’hospitalisation notamment) et poursuivre des soins quotidiens très coûteux. Car si sa guérison est en bonne voie, Pistache aura besoin de soins jusqu’en juillet selon sa vétérinaire.

Pansement tous les jours

"Une partie de la plaie n’est pas encore cicatrisée. Je dois changer son pansement tous les jours. Soit 200€ par mois. Plus la consultation vétérinaire hebdomadaire à 80€", précise Amandine. Ces sommes vont lui permettre aussi d’assumer les frais de nourriture.

En convalescence, Pistache, qui doit rester dans son box et n’a le droit qu’à dix minutes de marche matin et soir, a bon appétit. "Il dévore un ballot tous les deux jours...", explique Amandine qui a pu aussi acheter deux abris grâce à ces sommes.

Car cette sauveuse d’animaux abrite un nouveau protégé. C’est un poney Shetland baptisé Calinou, récupéré "dans un état lamentable" dans une association dépassée à Tourrette-Levens.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.