Disparition de la chatte Teddy entre Nice et Los Angeles: Air France assure poursuivre les recherches

La disparition de la chatte Teddy dans un avion entre Nice et Los Angeles fait grand bruit. Pas seulement sur Facebook ou Twitter. À Air France aussi.

Christine Rinaudo Publié le 19/08/2021 à 19:00, mis à jour le 19/08/2021 à 14:23

La compagnie aérienne est mobilisée, côté parisien et côté californien.

Voici ce que nous a expliqué, au téléphone, un porte-parole: "Air France confirme la prise en charge au départ de Nice vers Paris-Charles-de-Gaulle, le 28 juillet 2021, à bord de ses vols, du chat Teddy. Une enquête interne est en cours afin de déterminer les conditions dans lesquelles la disparition de l’animal est survenue entre son chargement à bord du vol AF072 au départ de Paris-Charles-de-Gaulle et le débarquement de la cage à l’aéroport de Los Angeles. Les recherches se poursuivent et tout est mis en œuvre pour retrouver l’animal. Air France comprend et partage l’inquiétude des propriétaires de Teddy et reste en contact permanent avec eux pour leur porter assistance."

 

Partie de Nice en avion à destination de Los Angeles, via Roissy-Charles de Gaulle, sa chatte Teddy a disparu. Sa cage est arrivée vide et cassée. 

Vide et cassée. La porte démontée. Le collier du chat accroché à la grille. L’entonnoir destiné à donner à boire à Teddy, lui aussi, détérioré. L’étiquette "live animal" (animal vivant), collée à Nice, visiblement déplacée, "comme pour recoller la porte. On a fouillé la soute plusieurs fois et la vidéo surveillance de l’aéroport de Los Angeles ne montre pas de chat en train de s’échapper", affirme-t-elle.

Plus de 21 jours après, toujours pas de nouvelle du chat. Pour la retrouver, Ambre ira jusqu’au bout. "Je veux mon chat, je veux savoir dans quel pays il se trouve." Une récompense de 2.000 dollars (environ 1700 euros) est promise à qui retrouvera la disparue.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.