Rubriques




Se connecter à

De nouveaux ossements de dauphin retrouvés à Fréjus

Jeudi dernier, des restes de cétacé avaient été découverts sur la plage des Esclamandes, à Saint-Aygulf. Lundi soir, l’arrière du corps de l’animal a été retrouvé par un Varois, quasiment au même endroit.

A. M. et G. P. Publié le 01/12/2021 à 13:34, mis à jour le 01/12/2021 à 13:36
photos
Ces restes d’animal marin ont été observés lundi 29 novembre à 17 heures à Saint-Aygulf. Photo DR

De nouveaux morceaux d’ossements et de chair putréfiée, correspondant la queue de ce qui semble être un cétacé, ont été identifiés lundi soir par un riverain à Saint-Aygulf.

"Cela ressemble encore à un dauphin", observe Milan Ringot, qui a retrouvé les restes de l’animal à 17 heures, en promenant son chien à proximité du Mas d’Estel, restaurant sur la plage des Esclamandes.

Analyses des dents et du crâne

Ces restes d’animal marin ont été observés lundi 29 novembre à 17 heures à Saint-Aygulf. Photo DR.
Ces restes d’animal marin ont été observés lundi 29 novembre à 17 heures à Saint-Aygulf. Photo DR.

Ces fragments de carcasse pourraient appartenir au corps du grand dauphin, découvert jeudi sur le sable au même endroit. Le squelette de l’animal marin avait été ramené par la houle à la suite d’intempéries la semaine dernière.

Adrien Gannier, le vétérinaire membre du groupe de recherche sur les cétacés d’Antibes, émet l’hypothèse qu’il s’agit du même animal, en raison de la proximité du lieu de découverte des deux carcasses.

"On ne peut pas être totalement certain qu’il s’agit du même dauphin, mais on peut le penser à 95%", avance le scientifique qui avait identifié pour Var-matin la première carcasse.

"L’arrière de l’animal a l’air moins décomposé, mais les vertèbres et l’omoplate visibles sont déjà bien blanchies. Elles sont dans le même état de décomposition que les ossements retrouvés jeudi dernier."

Comme la semaine dernière, le Grec d’Antibes se rendra sur place afin d’effectuer des prélèvements. Il sera difficile de déterminer les causes de la mort de l’animal, en raison de l’état de décomposition très avancé de son corps.

Ces restes d’animal marin ont été observés lundi 29 novembre à 17 heures à Saint-Aygulf. Photo DR.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.