Rubriques




Se connecter à

Covid-19: 28 éléphants testés en Inde après la mort d'une lionne imputée au virus

Vingt-huit éléphants ont été soumis à des tests de dépistage du Covid-19 dans une réserve forestière du sud de l'Inde, ont annoncé mercredi les autorités, après la mort d'une lionne d'Asie attribuée au virus.

AFP Publié le 09/06/2021 à 14:03, mis à jour le 09/06/2021 à 14:07
Illustration. Photo Franz Chavaroche

La lionne de neuf ans, dont l'espère est menacée, est morte début juin dans le parc zoologique Arignar Anna à Chennai (ancienne Madras), dans l'État méridional du Tamil Nadu, selon la presse locale. Il s'agit du premier décès d'un animal en Inde imputé au virus.

Des tests de dépistage ont révélé que la lionne et huit autres félins, dont deux dans un état préoccupant, étaient porteurs du virus, a rapporté la semaine dernière le journal The New Indian Express de Chennai.

"Après que les lions du zoo de Vandalur (parc zoologique Arignar Anna) ont été testés positifs au Covid-19, on nous a demandé de dépister les éléphants par précaution", a déclaré mercredi à l'AFP un garde-forestier du parc national de Mudumalai, dans le sud du Tamil Nadu.

 

Des analyses d'échantillons prélevés mardi sur 28 éléphants, dont deux éléphanteaux, doivent être réalisées par l'Institut indien de recherche vétérinaire dans l'État d'Uttar Pradesh (nord). Les résultats sont attendus d'ici une semaine.

"Les animaux n'avaient aucun symptôme, c'était juste par précaution", a précisé le garde-forestier.

"Les prélèvements en soi n'ont posé aucune difficulté", a-t-il ajouté, comme en témoignent des images d'une vidéo de la réserve tournées pendant le processus.

Quelque 21 tigres du parc de Bhagwan Birsa, dans l'État oriental de Jharkhand, ont aussi subi des tests de dépistage la semaine dernière après la mort d'un tigre de 10 ans qui présentait une forte fièvre, selon la presse locale.

 

L'agence d'information indienne Press Trust of India (PTI), citant les autorités de la réserve, a rapporté qu'un test d'antigène pratiqué sur le tigre s'était révélé négatif mais qu'elles attendaient encore le résultat d'un test RT-PCR.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.