“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

3 vérités agaçantes que l'on nous cache sur l'aviation

Mis à jour le 03/11/2018 à 08:28 Publié le 03/11/2018 à 08:40
D'après Jean-Louis Baroux, la flotte d'easyJet, très moderne, pourrait faire de l'ombre à Air France. Et c'est pour cela que l'aéroport d'Orly serait, encore aujourd'hui, limité dans le nombre de mouvements.

D'après Jean-Louis Baroux, la flotte d'easyJet, très moderne, pourrait faire de l'ombre à Air France. Et c'est pour cela que l'aéroport d'Orly serait, encore aujourd'hui, limité dans le nombre de mouvements. Illustration Richard Ray

3 vérités agaçantes que l'on nous cache sur l'aviation

Jean-Louis Baroux, président du salon de l'aviation APG World Connect, à Monaco, en connaît un rayon sur les avions. Dans son dernier livre, il dénonce les folies du transport aérien.

Ne vous fiez pas à sa jovialité et à sa bonne humeur. Jean-Louis Baroux sait parfaitement dézinguer avec le sourire. C'est même plutôt un art de vivre.

Président d'APG, fournisseur de services pour les compagnies aériennes depuis 1983, il est l'auteur de plusieurs livres en rapport avec le business des routes du ciel, notamment Compagnies aériennes: la faillite du modèle, et Transport aérien : une profession au bord de la crise de nerf, aux éditions de L'Archipel (2010 et 2012). Des titres qui donnent le ton.

C'est que l'aviation, c'est une vraie passion. Et voir comme cet univers a évolué, ça le met un peu sur les nerfs. Alors, surfant sur la tendance des révélations, il a publié l'année dernière Transport aérien: ces vérités que l'on vous cache, à L'Archipel toujours.

À l'occasion du APG World Connect à Monaco, nous avons rencontré Jean-Louis Baroux et lui avons demandé trois choses que l'on nous cache.

Autant vous le dire de suite : c'est agaçant. Vraiment très agaçant.

Le Yield Management est une stupidité

"Soi disant pensé pour le bonheur des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct