“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert II donne le coup d'envoi ce mardi midi de la régate Palermo/Mon...

Pierre Casiraghi hisse les voiles des Monaco Global Series au coup d'envoi donné...

Comme un air de Vendée Globe à Monaco à partir de ce vendredi

Le Nice Ultimed se termine dimanche après-midi par une parade nautique

Revivez l'arrivée de François Gabart nouveau détenteur du record du tour du mond...

Pierre Casiraghi présente aux jeunes de l'école de voile Malizia 2 avec lequel il participera au Vendée Globe de 2020

Mis à jour le 08/06/2017 à 10:51 Publié le 08/06/2017 à 05:21
Pierre Casiraghi avec les jeunes de l'école de voile du Yacht-Club. De quoi faire naître des vocations !

Pierre Casiraghi avec les jeunes de l'école de voile du Yacht-Club. De quoi faire naître des vocations ! Photo M.A.

Pierre Casiraghi présente aux jeunes de l'école de voile Malizia 2 avec lequel il participera au Vendée Globe de 2020

Pierre Casiraghi a embarqué des jeunes de l'école de voile sur l'Imoca 60 avec lequel son coéquipier allemand, Boris Herrmann, s'alignera sur « l'Everest des mers » en 2020 : le Vendée Globe

Monaco-Calvi en quatre heures et demie et une moyenne de 25 nœuds ! "Mardi, c'était vraiment la première fois que nous sortions avec le bateau." Hier, Pierre Casiraghi, vice-président du Yacht-club de Monaco, aux côtés de Bernard d'Alessandri, secrétaire général, a rencontré une quarantaine de jeunes de l'école de voile pour leur présenter Malizia 2.

Un nouveau bateau qu'il a testé sur une mer plutôt agitée avec Boris Herrmann, son coéquipier depuis 2013. Ensemble, ils ont traversé l'Atlantique, participé à de nombreuses régates, notamment avec le Malizia 1,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct