“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le prince Albert II donne le coup d'envoi ce mardi midi de la régate Palermo/Mon...

Comme un air de Vendée Globe à Monaco à partir de ce vendredi

Le Nice Ultimed se termine dimanche après-midi par une parade nautique

Revivez l'arrivée de François Gabart nouveau détenteur du record du tour du mond...

VIDÉO. François Gabart pulvérise le record du tour du monde à la voile en solita...

Pierre Casiraghi hisse les voiles des Monaco Global Series au coup d'envoi donné par le Prince Albert

Mis à jour le 04/06/2018 à 10:31 Publié le 04/06/2018 à 07:14
Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, ont pris le départ à 13 heures.

Pierre Casiraghi et Boris Herrmann, ont pris le départ à 13 heures. Photo Studio Borlenghi-S.Gattini

Pierre Casiraghi hisse les voiles des Monaco Global Series au coup d'envoi donné par le Prince Albert

À bord de Malizia II, Pierre Casiraghi a été soutenu par sa famille au moment du coup d’envoi de la première édition de cette course. Retour prévu vendredi matin

Pierre Casiraghi a été encouragé par son épouse Béatrice, sa maman, la Princesse Caroline et sa sœur Charlotte au moment du départ donné par son oncle le prince Albert II depuis le M/Y Pacha III.

C’est à 13 heures exactement que le coup d’envoi de la première édition des "Monaco Globe Series" a été lancé. Au micro et au moment de la procédure de départ, le Prince Albert II a souhaité "bon vent" à l’ensemble des concurrents.

Pierre Casiraghi, vice-président du Yacht-Club de Monaco, à l’initiative de cette épreuve, y participe aux côtés de Boris Herrmann à bord de Malizia II. Un duo qui se connaît bien et qui a déjà fait ses preuves, se classant 3e lors de la dernière édition de la "Rolex Fastnet Race".

Les neuf 60 pieds se sont donc élancés dans cette course en double, sans assistance et sans escale, qui constitue la première étape du nouveau championnat du monde IMOCA 2018-2020.

Organisé par le Yacht-club de Monaco, ce rendez-vous permet aux équipages en lice d’engranger un maximum de points en vue d’une sélection pour le «Vendée Globe 2020».

Bon départ pour Malizia II

"Les conditions météorologiques annoncent de nombreuses manœuvres, ça va être sport, commente Pierre Casiraghi. Les vagues sont vraiment courtes par rapport à une navigation en océan par exemple, ce qui rend la course plus intense en un sens car les bateaux sont plus difficiles à manœuvrer. Mais il faut aussi prendre en compte les changements de vent qui sont plus rapides et plus compliqués à anticiper, à quoi s’ajoute un trafic maritime important. Je pense que la Méditerranée offre un cadre différent mais tout aussi intéressant pour les marins. On va rencontrer des passages assez délicats tels que les Bouches de Bonifacio où il faudra être extrêmement vigilant surtout si on les passe de nuit. On n’a pas beaucoup de marge de manœuvre pour s’y engouffrer et les traverser. Cela demandera et nécessitera une attention de tous les instants".

Les 18 navigateurs se sont dirigés vers les Bouches de Bonifacio par l’ouest de la Corse, zone qu’ils doivent atteindre ce matin tôt, vers 5 heures. Ils entameront par la suite la longue descente qui les mènera au Golfe de Mondello en Sicile avec un passage devant le Circolo della Vela Sicilia, club jumelé avec le Y.C.M., organisateur de la Palermo-Montecarlo.

Puis, ils mettront le cap vers le sud-Sardaigne et non plus Mahon aux Baléares. Après une remontée vers Cagliari, ils rallieront la Principauté pour une arrivée prévue pour le moment vendredi 8 juin au matin, en fonction des conditions météorologiques.

À bord du Pacha III, le prince souverain et la famille princière, accompagnés de Bernard d’Alessandri, ont suivi la course dans la baie de Monaco.
À bord du Pacha III, le prince souverain et la famille princière, accompagnés de Bernard d’Alessandri, ont suivi la course dans la baie de Monaco. Photo Studio Borlenghi-S.Gattini

La suite du direct