“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

VIDÉO. Le Portugal remporte le concours pyromélodique de Monaco 2018

Mis à jour le 11/08/2018 à 23:52 Publié le 11/08/2018 à 23:51
Avec son tir parsemé de bugs, hier soir, la Bulgarie n’aura pas réussi à faire oublier la sublime prestation portugaise de samedi dernier.

Avec son tir parsemé de bugs, hier soir, la Bulgarie n’aura pas réussi à faire oublier la sublime prestation portugaise de samedi dernier. Photo Cyril Dodergny

VIDÉO. Le Portugal remporte le concours pyromélodique de Monaco 2018

Les Portugais avaient fait forte impression, samedi dernier, avec un tir jugé parfait à bien des égards. Ce samedi soir, la Bulgarie, dernier candidat en lice, n’aura pas changé le cours de l’histoire.

Avant que l’équipe bulgare n’ouvre les hostilités dans le ciel monégasque, ce samedi soir à 21h30 pétantes, le jury du concours international de feux d’artifice, rebaptisé cette année "Monaco Art en ciel", était encore sous le charme du tir portugais du samedi précédent.

"Le Portugal a réalisé un tir sans failles, confiait le président André Campana en fin de journée. L’impression générale était magnifique, le choix de la musique parfait, les tableaux et les couleurs superbes." Bref, le tir portugais était son préféré, devant l’Espagne et l’Italie.

Les Bulgares allaient-ils créer la surprise? Non. Durant les vingt minutes du feu d’artifice, durée imposée par le règlement, plusieurs incidents ne passeront pas inaperçus.

Le Portugal l’emporte donc et succède à l’Autriche (2017), la Belgique (2015), l’Angleterre (2014 et 2012), l’Espagne (2013) et la Pologne (2011). Une victoire indiscutable.


La suite du direct