“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Voiture en feu, accident avec un transpalette, canal de la Siagne: voici votre b...

Bagarre sur la Prom', escroquerie financière, Mont-Saint-Michel: voici votre bri...

Le véhicule de police hué par les badauds.
	(Capture d'écran Youtube/Fipeux)

Dérapage de foule devant les grosses cylindrées

Najoua Hurcet, directrice du CCAS, Solanger Bernard, adjointe aux Affaires sociales, Patrick Césari, Zied Essid et Benoît Charon.

La Mission locale toujours active à l'EMJ

Les petits sont allés à la rencontre de leurs aînés.	(DR)

Les enfants de La Plage fêtent le printemps aux Citronniers

VIDEO. La première hypercar 100% électrique se dévoile pour les lecteurs de Nice-Matin

Mis à jour le 19/04/2017 à 16:56 Publié le 19/04/2017 à 16:55
La Dendrobium de Vanda Electrics, toute première hypercar 100% électrique.

La Dendrobium de Vanda Electrics, toute première hypercar 100% électrique. Photo Michael Alesi

VIDEO. La première hypercar 100% électrique se dévoile pour les lecteurs de Nice-Matin

EXCLU NICE-MATIN. Le salon Top Marques de Monaco ouvre ses portes demain. En exclusivité, Nice Matin est allé repérer pour vous les nouveautés les plus épatantes.

Elle s'ouvre comme une orchidée, elle monte à 322 km/h en pointe, et passe de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes. C'est la Dendrobium de Vanda Electrics, toute première hypercar 100% électrique, produite à Singapour.

Le seul modèle existant sera exposé pour la première fois, durant toute la durée du salon. "C'est un honneur d'avoir été préféré à Genève ou Shanghai", glisse Stephen Saltzman, directeur principal de Top Marques.

"Elle a été désignée en 1995, dans le but d'être une hypercar électrique. Nous attendions que la technologie soit disponible pour la réaliser. Aujourd'hui, c'est le bon moment", confie Larissa Tan, pdg de Vanda Electrics.

Basée sur la nature

Tout a été inspiré de la nature: les sièges se basent sur les muscles humains, les jantes sur les racines d'un arbre. "On retrouve aussi le motif nid d'abeille à plusieurs endroits, car c'est la structure la plus solide dans la nature", détaille Larissa Tan.

"Ce n'est pas un concept car, nous sommes prêts à la produire", poursuit-elle.

Un bijou dont le prix n'est pas dévoilé (mais on parle de 7 chiffres). L'entreprise aimerait se limiter à 25 clients.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres