“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Une solution miracle contre le frelon asiatique ?

Mis à jour le 17/10/2017 à 05:32 Publié le 17/10/2017 à 05:32
Avant de parvenir à concocter son produit, l'apiculteur a dû se débarrasser de dizaines de frelons asiatiques.

Une solution miracle contre le frelon asiatique ?

Persuadé d'avoir trouvé le remède contre les attaques de l'insectivore sur ses ruches, l'apiculteur mentonnais Augustin Sotille invite ses confrères à le rencontrer afin d'exposer sa méthode

Si on ne traite pas tout le Mentonnais, il en reviendra autant l'année prochaine », prévient-il d'un ton grave.

Sur son domaine, dans la vallée du Borrigo, Augustin Sotille s'adonne depuis plus de 20 ans à une passion dévorante : l'apiculture. Propriétaire de cinq ruches, contenant chacune près de 3 000 individus, le retraité de 80 ans élève des centaines d'abeilles, et de leur travail, il produit du miel.

Rien n'aurait su déranger la quiétude du passionné si ce n'est le frelon asiatique. « Ah, ça ! C'est un vrai problème pour tous les apiculteurs. Rien que l'année dernière, j'ai dû en tuer plus de trois mille », grogne-t-il.

L'ennemi numéro 1 des abeilles

Repéré pour la première fois en France en 2006, celui qu'on surnomme le «...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct