“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Une réception en l'honneur des plus brillants bacheliers de Monaco

Mis à jour le 12/07/2018 à 14:45 Publié le 12/07/2018 à 14:43
Tous ou presque sont venus à cette réception d’honneur recevoir de la main de Patrice Cellario le précieux diplôme qui les enverra vers des études supérieures à Monaco ou ailleurs.

Tous ou presque sont venus à cette réception d’honneur recevoir de la main de Patrice Cellario le précieux diplôme qui les enverra vers des études supérieures à Monaco ou ailleurs. Photo Michael Aleci / Dir. Com.

Une réception en l'honneur des plus brillants bacheliers de Monaco

Les 69 élèves monégasques ayant obtenu la mention très bien au baccalauréat ont été conviés à une réception donnée sur le toit terrasse du Lycée technique et hôtelier, en présence du conseiller-ministre de l'Intérieur et de la directrice de l'Education nationale.

Les sourires étaient de rigueur ce lundi au dernier étage du Lycée technique et hôtelier de Monaco. Tous les bacheliers ayant décroché une mention très bien ont été conviés à une réception en présence de Patrice Cellario, conseiller-ministre de l’Intérieur, accompagné d’Isabelle Bonnal, directrice de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sport, et bien évidemment des proviseurs des trois lycées de la Principauté.

"Ils sont la fierté de Monaco"

De la fierté, il y en avait dans tous les regards, mais surtout dans celui des parents. "Vous n’imaginez même pas ce qu’on ressent", tente d’expliquer la maman de Margot.

Si certains vont continuer leurs études en Principauté, d’autres se dirigent vers Paris, Lyon ou Lille, mais pour tous, cette cérémonie sonne avec brio le glas de ces longues années d’études secondaires.

Isabelle Bonnal ne tarit pas d’éloges à leur égard. "C’est une très grande satisfaction. Tout le monde a le sentiment du travail bien fait. Ces jeunes sont la fierté du Monaco." Et pour la directrice de l’Éducation nationale, tout cela est le fruit d’un travail d’équipe. "Nous avons mis en place un accompagnement personnalisé pour chacun, nous avons également modifié les méthodes de travail. Les professeurs sont triés sur le volet et chaque élève est important pour nous. Nous avons fait et ferons encore notre possible pour trouver les clés qui nous ouvrent les portes d’une telle réussite."

Seulement 10 élèves au rattrapage

Le taux de réussite s’est encore amélioré cette année sur le Rocher. Le lycée Albert-Ier notamment a obtenu 100% de réussite au baccalauréat. "Avec de tels résultats, on peut leur faire confiance dans l’avenir", lâche le proviseur Pierre Cellario avec assurance et bienveillance.

En tout, 150 bacheliers sur les trois lycées monégasques ont obtenu une mention bien et assez bien. Et sur la totalité des lycées de la Principauté, seulement 10 élèves sont allés au rattrapage. Des chiffres qui ont de quoi faire des envieux, tant ce millésime 2018 fut excellent.


La suite du direct