“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Une raffinerie d'or va s'implanter à Fontvieille

Mis à jour le 19/09/2016 à 05:07 Publié le 19/09/2016 à 05:07
« Le but est d'inonder le marché mondial de lingots monégasques », dixit Selim Fendi.

Une raffinerie d'or va s'implanter à Fontvieille

L'investisseur Selim Fendi, président de la société Aurum, annonce que le métal précieux, extrait de mines « responsables », sera affiné - et destiné - à Monaco dès le premier trimestre 2017

Créer une raffinerie d'or « physique » au cœur de Monaco. Sur le papier, l'affaire sonne comme un Eldorado.

Un filon vierge de toute concurrence. Des garanties de sécurité dans une filière sensible. Une probable entente avec la Chambre monégasque de l'horlogerie et de la joaillerie (lire page suivante). Une clientèle naturelle à demeure… Ajouter la volonté de l'investisseur de coller aux exigences éthiques et environnementales du gouvernement princier et voilà le Rocher promis au rang de référence sur le marché de l'or « propre » (lire ci-dessous). C'est du moins l'avis tranché de Selim Fendi, instigateur de ce projet de raffinerie d'or à Monaco que la presse spécialisée n'a pas manqué de relayer.

« Toutes les places mondiales financières ont en commun une place d'or physique. Monaco ne l'avait pas, on va combler ce vide. Et on espère, dans quelques années, que Monaco sera reconnu comme une place d'or physique, non pas papier. On n'est pas des spéculateurs. »

« Monaco me permet d'être unique »

Gérant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct