“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Une horde de monstres aux portes de Monaco

Mis à jour le 02/11/2017 à 05:27 Publié le 02/11/2017 à 05:27
Le grand sabbat en salle polyvalente était animé par DJ Max. Avant, La rumpa pignata (en haut à droite), tradition millénaire, était organisée par l'association  Irhata. Quant au Comité des Fêtes, il s'est fait dévaliser - avec le sourire - par l'assemblée horrifique et affamée de plus de 300 personnes.

Le grand sabbat en salle polyvalente était animé par DJ Max. Avant, La rumpa pignata (en haut à droite), tradition millénaire, était organisée par l'association Irhata. Quant au Comité des Fêtes, il s'est fait dévaliser - avec le sourire - par l'assemblée horrifique et affamée de plus de... M.-E.C.

Une horde de monstres aux portes de Monaco

Dans la nuit de mardi à mercredi, pour Halloween, des milliers de créatures maléfiques ont rôdé joyeusement dans les rues de La Turbie, Beausoleil, Cap-d'Ail, èze ou Beaulieu-sur-Mer

Succès plus que confirmé pour la célébration d'Halloween à La Turbie ! Instaurée depuis quatre ans, la formule tout à fait unique roumpa pignata/ chasse aux bonbons/bal compte toujours plus d'adeptes. Et beaucoup de familles n'hésitent pas à venir depuis les villes voisines et plus lointaines, pour profiter notamment d'une chasse aux bonbons aussi ludique.

Et donc, mardi après-midi, les rues de La Turbie ont vu affluer sorcières, mages, squelettes, morts...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct