“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Une compétition de voltigeurs et… voltigeuses

Mis à jour le 01/11/2016 à 05:19 Publié le 01/11/2016 à 05:19
De gauche à droite, Claire Mercuriot lors de son atterrissage sur la plage de Cabbé et Barbara Frediere au moment de décoller sur le site du Mont Gros, à 680 mètres d'altitude.

De gauche à droite, Claire Mercuriot lors de son atterrissage sur la plage de Cabbé et Barbara Frediere au moment de décoller sur le site du Mont Gros, à 680 mètres d'altitude. Sébastien Botella et S.W

Une compétition de voltigeurs et… voltigeuses

Aujourd'hui s'achève la 2e édition de « Roq'Acro » sur la plage de Cabbé, à Roquebrune. Le concours national de parapente acrobatique réunit une vingtaine de sportifs dont Claire, Alice et Barbara

Qui a dit que la voltige en parapente était une discipline exclusivement masculine ?

Sûrement pas Alexandra Golovanow, membre de Roquebrun'Ailes et organisatrice de la deuxième édition de la compétition « Roq'Acro » qui s'achève, aujourd'hui, sur la place de Cabbé à Roquebrune-Cap-Martin. « Il n'y a que 10 % de femmes dans le milieu du parapente. C'est peu mais pour ce concours national de voltige, trois femmes ont tout de même décidé de relever le défi », souligne-t-elle.

« Les femmes font preuve de finesse...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct