“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Ce vendredi, un dernier adieu sera adressé au père Gay dans sa paroisse de Cap-d...

Une adresse unique pour récupérer ses biens perdus

Mis à jour le 08/08/2018 à 05:03 Publié le 08/08/2018 à 05:03
Touristes et Mentonnais sont nombreux à venir chercher clés et papiers.

Une adresse unique pour récupérer ses biens perdus

Sans grande surprise, le service des objets trouvés - situé à l'accueil de la mairie - reçoit davantage de papiers, clés, portables... en saison estivale. Comment fonctionne-t-il ? Explications

Pour qui sait observer, l'accueil de la mairie de Menton pullule de petites boîtes et cagettes remplies d'une papardelle d'objets. Qu'elles soient en évidence sur les étagères, à côté du distributeur de sacs à chien, calfeutrées dans les armoires et les tiroirs ou déplacées à quelques mètres, dans une autre salle de l'Hôtel de Ville. Sinon dans le local connexe de la police municipale, pour les plus encombrants. Sur place, on trouve ainsi un véritable cabinet de curiosités : clés, papiers d'identités, cartes, lunettes, plaques d'immatriculation et autres bizarreries ponctuelles.

Autrefois géré par la police municipale, le service des objets trouvés a en effet élu domicile au seuil de la mairie il y a quelques années....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct