“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Un site web pour tout savoir sur les chantiers à Monaco

Mis à jour le 22/06/2016 à 05:09 Publié le 22/06/2016 à 14:01
Parmi les zones les plus touchées par les travaux, l'entrée ouest de la Principauté avec les travaux du futur CHPG et ceux relatifs à l'aménagement du tunnel descendant.

Parmi les zones les plus touchées par les travaux, l'entrée ouest de la Principauté avec les travaux du futur CHPG et ceux relatifs à l'aménagement du tunnel descendant. Photo Cyril Dodergny

Un site web pour tout savoir sur les chantiers à Monaco

Le gouvernement a lancé hier www.infochantiers.mc, un site web créé pour informer sur la durée et l'intensité des chantiers qui jalonnent tout le territoire monégasque.

Pour ceux qui subissent le désagrément d'un chantier et qui veulent savoir quand le bruit du marteau-piqueur va cesser, le gouvernement a désormais une solution. Via la plateforme www.infochantiers.mc. Un site web qui recense tous les chantiers, privés et publics, en cours sur le territoire monégasque.

«Un site qui va apporter un plus à la qualité de vie en Principauté et mieux expliquer les travaux», espère Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l'Équipement, de l'Urbanisme et de l'Environnement.

Celle-ci était fière d'annoncer, hier matin, que la création de ce site web était le fruit d'une conception en interne, de plusieurs équipes de services gouvernementaux : la direction de la Prospective, celle de l'Aménagement urbain et le service des Travaux publics.

En clair, infochantiers.mc se veut une vitrine pédagogique, présentant notamment les grands chantiers qui écrivent l'avenir de la Principauté.

Nuisances sonores et visuelles

Mais l'intérêt vient surtout de l'interactivité. Comment ça marche? Sur un fond de carte du pays, emprunté à Google Maps, les équipes dédiées au site recensent tous les chantiers en cours en Principauté. Privés et publics, avec permis de construire déposé. Et une fiche explicative sur chaque projet. Le tout forme déjà une intéressante base de données.

Pour les riverains, une série de pictogrammes et de couleurs indiquent ensuite les phases du chantier. Et ses nuisances, «qu'elles soient sonores, visuelles, environnementales ou gênant la mobilité des véhicules ou des piétons», souligne Marie-Pierre Gramaglia.

Le maillage est assez fin, et remis à jour pour suivre les perturbations de jour comme de nuit, sur le site ou via le compte Twitter qui lui est dédié.

Pour les plus pointus, il est possible aussi de se créer un compte sur le site et d'être alerté des perturbations à venir. «Chaque chantier est découpé en phases et chaque phase génère notamment une perturbation sonore», précise Laurie Cottalorda, qui a suivi la conception du site web.

Dans le viseur notamment, les phases de démolition, de terrassement et de soutènement signalées en rouge. Celles de gros œuvre sont étiquetées en orange.

En parallèle, les utilisateurs du site peuvent aussi consulter les places dabs les parkings publics disponibles dans les différents quartiers de Monaco.

La plateforme infochantiers.mc doit progresser dans les prochains mois. Et intégrer notamment, à l'automne, une info trafic en temps réel pour connaître l'état de saturation des routes en Principauté.


La suite du direct