“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Un centre de soins unique pour les tortues marines

Mis à jour le 23/06/2016 à 11:39 Publié le 23/06/2016 à 11:29
Le futur bassin accueillera une petite dizaine de tortues marines convalescentes.

Le futur bassin accueillera une petite dizaine de tortues marines convalescentes. Image Architecte maître d’œuvre - Patrick Raymond

Un centre de soins unique pour les tortues marines

Le conseil communal a approuvé, dans le cadre d’un programme de sensibilisation, la création d’une extension du Musée océanographique dédiée à la convalescence de ces «baromètres des mers»

Ce n’est pas qu’un simple bâtiment, ou refuge, mais un symbole fort de l’action conjointe de l’Institut océanographique et de la Principauté pour la préservation de nos mers. Leur faune, leur flore, leur (sur)vie.

Après l’approbation du conseil d’administration du Musée océanographique et du prince Albert – en sa qualité de président, les conseillers communaux ont exprimé unanimement leur adhésion, mardi, à la création d’un centre de soins pour les tortues marines, à horizon 2017-2018, sur la façade ouest du Musée océanographique. Un projet salué pour sa beauté et son respect de l’actuel site.

Sitôt le permis de construire délivré par la conseiller de gouvernement – ministre de l’équipement, de l’environnement et de l’urbanisme, Marie-Pierre Gramaglia, les prémisses d’un bassin dédié aux tortues marines en convalescence émergeront au cœur de l’été.

A terme, un havre de paix pour ces...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct