“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Secteur qui recrute, énorme perte au casino, disparu retrouvé: voici votre brief...

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Un 42e Festival du cirque très… revendicatif !

Mis à jour le 25/01/2018 à 05:09 Publié le 25/01/2018 à 05:09
Le couple Richter et ses animaux ont été les grandes stars de la soirée de gala.

Un 42e Festival du cirque très… revendicatif !

La soirée de gala restera comme un moment fort dans le combat pour le maintien des animaux dans le cirque. La princesse Stéphanie a montré qu'elle n'allait pas se laisser faire

Fallait pas l'énerver, la princesse Stéphanie. Déjà, dans l'édition de Monaco-Matin et Nice-Matin du 19 janvier, la présidente du Festival international du cirque de Monte-Carlo défendait bec et ongles le travail des dresseurs et la présence des animaux dans le cirque - « Ce sont des artistes à part entière ». E clamait : « Je me battrai jusqu'au bout pour que le cirque demeure avec les animaux. »

Mardi soir, lors de la soirée de gala de la 42e édition du festival, la princesse Stéphanie a sorti les griffes pour égratigner subtilement tous ceux qui militent pour un cirque sans animaux (lire ci-dessous).

Tout au long de cette soirée de gala, qui réunit traditionnellement la presse internationale et un public amoureux du cirque,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct