“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Trois religieux monégasques en zone de conflit se confient à notre rédaction

Mis à jour le 29/03/2017 à 11:38 Publié le 29/03/2017 à 05:17
De gauche à droite : Mère Marie-Catherine Kingbo, père Philippe Blot et père Jacques Mourad risquent pour sauver celle des autres

De gauche à droite : Mère Marie-Catherine Kingbo, père Philippe Blot et père Jacques Mourad risquent pour sauver celle des autres Photo J.D.

Trois religieux monégasques en zone de conflit se confient à notre rédaction

Plus de 200 personnes ont écouté, en l'église Saint-Charles, les témoignages bouleversants de pudeur et d'authencité de trois religieux venus de Corée, du Niger et du Kurdistan irakien

Ils s'appellent Marie-Catherine Kingbo, Jacques Mourad et Philippe Blot. Une sœur et deux prêtres que nul ne connaît ici. Trois religieux qui risquent leur vie pour sauver celles des autres : celles des Chrétiens d'Orient, mais aussi celles de Nord-Coréens fuyant le régime de Kim Jong-un, ou encore celles des petites Africaines et de leur maman sans...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct