“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Toutes les questions que vous vous posez sur le SMIAGE à Menton

Mis à jour le 07/09/2018 à 09:49 Publié le 07/09/2018 à 12:00
Le SMIAGE sera notamment en charge des études et de la maîtrise d'œuvre pour les digues sous-marines prévues dans la baie ouest de Menton.

Le SMIAGE sera notamment en charge des études et de la maîtrise d'œuvre pour les digues sous-marines prévues dans la baie ouest de Menton. Photo d'archives Nice-Matin

Toutes les questions que vous vous posez sur le SMIAGE à Menton

Créé en 2017, le Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l'eau (SMIAGE) s'est déjà illustré dans le Mentonnais avec des travaux d'urgence. D'autres chantiers seront peu à peu planifiés

La météo capricieuse des mois passés, la succession de sécheresse et de gros épisodes pluvieux (voire neigeux) - ainsi que leurs conséquences, à l'est du département - auront permis de tirer un enseignement: la prévention des risques inondations relève aujourd'hui du bon sens, sinon de la nécessité.

Et les pouvoirs publics sont plus que jamais appelés à tout mettre en œuvre pour éviter les drames. A fortiori sur un territoire atypique ou les montagnes tombent dans la mer.

Depuis 2017, un syndicat spécifique gère ces questions ô combien complexes: le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct