“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Les enfants avaient toute l'année pour prendre la plus jolie photographie.	(DR)

Concours de photographie sous-marine : les gagnants sont…

Les enfants ont joué avec les mots, hier sur l'esplanade du musée Cocteau, à l'invitation du club Soroptimist de Menton.

Le Soroptimist veut lutter contre l'illettrisme

Théâtre des Muses : une saison tout en passion

Mis à jour le 30/09/2017 à 05:12 Publié le 30/09/2017 à 05:12
Avant que la saison ne commence, Anthéa Sogno, directrice artistique, propose au public une présentation des vingt-cinq spectacles qu'elle proposera cette saison sur la scène de l'écrin des Moneghetti.

Avant que la saison ne commence, Anthéa Sogno, directrice artistique, propose au public une présentation des vingt-cinq spectacles qu'elle proposera cette saison sur la scène de l'écrin des Moneghetti. J.D.

Théâtre des Muses : une saison tout en passion

À partir de la mi-octobre, Anthéa Sogno démarre sa sixième saison dans son petit écrin des Moneghetti. Vingt-cinq spectacles sont programmés avec toujours autant d'enthousiasme

Cinq ans déjà ! Et voilà maintenant le Théâtre des Muses qui entre dans sa sixième année. Et si l'écrin du boulevard du Jardin exotique a su créer un formidable dynamisme au cœur du quartier des Moneghetti, il sait aussi encourager année après année, mois après mois, jour après jour la curiosité, susciter les discussions, générer le plaisir du spectacle vivant.

Alors pour cette nouvelle saison, ce sont quelque vingt-cinq spectacles qui seront...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct