“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Télécabines à Monaco: pour le gouvernement, c'est "un projet qui va dans le sens d’amélioration de la mobilité"

Mis à jour le 01/12/2017 à 11:39 Publié le 01/12/2017 à 11:24
Monaco depuis le jardin exotique.

Monaco depuis le jardin exotique. Photo Franz Chavaroche

Télécabines à Monaco: pour le gouvernement, c'est "un projet qui va dans le sens d’amélioration de la mobilité"

Une mise en cause plutôt rare en Principauté. Le conseil communal reproche au gouvernement princier un manque d'information sur le projet de télécabine entre le jardin exotique et Monaco-Ville. Une attitude qui étonne sur le Rocher.

Interrogé par Monaco-Matin, le conseiller Marie-Pierre Gramaglia s’étonne de la réaction du maire et du Conseil communal, au motif que ce projet n’est, pour l’instant, qu’à l’état d’étude: "Ce projet n’a pour l’instant été évoqué qu’avec le Conseil national, dans le cadre de la Commission plénière d’études consacrée à la mobilité, où tous les projets pouvant contribuer à l’amélioration des déplacements en Principauté ont été examinés comme, notamment, le projet de transport en commun en site propre (TCSP) qui lui non plus n’est pas à ce jour finalisé.
À ce titre, le budget primitif 2018 ne contient que des crédits d’études, et uniquement des crédits d’études.

Par ailleurs, dans la permanence du dialogue avec la mairie, nous avons des échanges réguliers avec Monsieur le Maire et certains de ses collaborateurs, sur des questions qui touchent aux compétences communales. Aucune réponse écrite n’a, en effet, été apportée au courrier de Monsieur le Maire, plusieurs réunions de travail ayant eu lieu depuis ledit courrier sur ce projet.
C’est pourquoi le gouvernement est surpris d’une telle réaction et adressera dans les meilleurs délais une réponse d’attente par écrit à Monsieur le Maire.

Il est bien évident que tous ceux qui sont concernés par ce projet d’envergure pour la Principauté seront amenés à y collaborer. Un projet qui va dans le sens d’amélioration de la mobilité, demandé par beaucoup."


La suite du direct