“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

TEASER. Ils inventent le monde de demain. Un mois pour trouver des solutions

Mis à jour le 08/11/2017 à 18:40 Publié le 08/11/2017 à 18:00
Ces Azuréens et Varois inventent le monde de demain. Découvrez comment en suivant notre dossier du mois.

Ces Azuréens et Varois inventent le monde de demain. Découvrez comment en suivant notre dossier du mois. P.B., F.C. et G.A.

TEASER. Ils inventent le monde de demain. Un mois pour trouver des solutions

Ils sont chercheurs ou biologistes, enseignants ou bricoleurs, simples passionnés par leur domaine ou geeks les plus avertis… Tous ont un point commun: ils refusent de tourner en rond en attendant qu’un monde meilleur se dessine tout seul. Et c'est sur la Côte d'Azur qu'ils ont choisi d'innover. Comment ces Azuréens et Varois inventent-ils le monde de demain? C'est le thème de notre dossier du mois.

Pendant un mois nous vous proposons de découvrir celles et ceux qui préparent le futur.

Du tRansport aux cosmétiques...

Un avenir où les déplacements seront plus fluides et moins polluants: la Biotoise Céline Seckler y travaille déjà depuis dix ans. Elle a développé et breveté les premières stations de vélo à assistance électrique. Et au sein de la PME Clean Energy Planet s'apprête à mettre sur le marché une nouvelle borne. "Il n'y a pas besoin d'être ingénieur pour être ingénieux, glisse cette chef d'entreprise. J'ai cherché comment favoriser le développement de ce mode de mobilité douce." De Monaco au Luxembourg, le vélo électrique en libre-service gagne ainsi du terrain. Et ce n'est pas fini!

A Villefranche-sur-mer, les chercheurs étudient comment faire des micro-algues le carburant de demain. Mais la route sera plus longue que prévue, car il faudra encore lever des obstacles, notamment liés aux coûts de production, avant de remplacer le pétrole par les algues. "Les biocarburants, ce ne sera pas avant 20 ans, estime Antoine Sciandra, directeur du Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-mer. La culture d'algues coûte cher, mais plus on exploite de molécules, plus la filière sera rentable." Et ce ne sont pas les formes de valorisation des microalgues qui manquent. Demain, on les retrouvera dans les produits cosmétiques, pharmaceutiques, mais aussi dans notre alimentation ou encore l'aquaculture.

À Grasse, Cécile et Juliette ont lancé "La Canopée", une marque de cosmétiques uniquement composés de produits naturels.
À Grasse, Cécile et Juliette ont lancé "La Canopée", une marque de cosmétiques uniquement composés de produits naturels. Franz Chavaroche

Inventer le monde de demain, c’est se préoccuper de notre quotidien, afin de le rendre plus simple, plus agréable, plus performant. A la Seyne-sur-mer, on a retrouvé Pierre Mumbach. Voilà près de quarante ans que cet ingénieur s’acharne à développer des concepts de "maison intelligente". Le père de la domotique, c’est lui. Le Varois a déposé les brevets en 1985. A 74 ans, il a toujours de l’idée et des solutions à revendre. Son dernier projet en date: la création d’un concept Haute Qualité Sociétale (HQS). L’objectif est de labelliser des immeubles ou quartiers entiers valorisés par le lien social et la solidarité. Car pour lui, "l’électronique ne suffit plus... C’est comme une rustine sur une jambe de bois", rigole cet inventeur humaniste obsédé par le bien-être et la performance.

...en passant par la maison connectée

Dans le centre-Var, la start-up 360SmartConnect entend pour sa part "révolutionner le monde du BTP", grâce à un système innovant qu’elle a mis au point: le béton connecté. Sur le papier, le concept paraît assez simple: il s’agit d’insérer une puce électronique dans le béton. Mais pour ses développeurs, l’ambition de ce système représente bel et bien "le futur du BTP". “Aujourd’hui, constate Rolland Mélet, l’un des co-fondateurs de la société basée à Trans-en-Provence, on n’a pas encore réussi à faire la transformation digitale dans le monde de la construction. Car sur un chantier, explique-t-il, les gens ne se parlent pas, Il n’y a jamais tous les acteurs autour de la table." Son but: "créer un lien entre toutes ces entités" afin d’optimiser les échanges et les coûts de construction.

Après avoir inventé la domotique en 1985, Pierre Mumbach s'efforce aujourd'hui encore à rendre notre quotidien "plus simple et plus fraternel", grâce notamment à son concept de "maison intelligente".
Après avoir inventé la domotique en 1985, Pierre Mumbach s'efforce aujourd'hui encore à rendre notre quotidien "plus simple et plus fraternel", grâce notamment à son concept de "maison intelligente". G.A.

À Grasse, Cécile et Juliette viennent quant à elles de lancer "La Canopée". Une marque de cosmétiques uniquement composés de produits naturels. L’une est chimiste, l’autre s’occupe du design et du marketing des produits, réalisés de A à Z dans un petit laboratoire installé dans la maison familiale. "Avec les avancées scientifiques en “chimie verte” il n’y a plus aucune raison de continuer à mettre la moindre matière synthétique ou issue de la pétrochimie sur notre visage”, disent-elles. Parce qu’inventer le monde de demain, c’est aussi éviter - autant que faire se peut - de déverser des microbilles de plastique dans la mer." Le rêve de Juliette? Voir naître une filière de formation en cosmétique verte dans son berceau, à Grasse. "Qu’on ne soit pas obligé d’aller à Paris."

La Côte d'Azur, terre d'innovation

Ces "inventeurs" et chercheurs font de la Côte d'Azur une terre d'innovation. Comme le souligne Renaud Muselier, "c’est une époque formidable pour tous ceux qui veulent entreprendre". Pour le président de la région, les chiffres liés à l’innovation sont plus que prometteurs. "Avec plus de 110 start-up créées chaque année, 10 pôles de compétitivité, plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel dans le secteur du numérique, 4 écosystèmes French Tech dont 3 labellisés, Provence-Alpes-Côte d'Azur s’impose comme une terre d’excellence pour l’innovation et le numérique".

Co-fondateur de la société 360SmartConnect, basée à Trans-en-Provence, Rolland Mélet a pour objectif de "révolutionner le monde du BTP" grâce au béton connecté.
Co-fondateur de la société 360SmartConnect, basée à Trans-en-Provence, Rolland Mélet a pour objectif de "révolutionner le monde du BTP" grâce au béton connecté. G.A.

Il existe surtout une réelle volonté d’entreprendre et d’innover. "Cela fait depuis quatre ou cinq ans que l’on constate une augmentation du nombre de porteurs de projet, notamment au niveau des jeunes qui sortent d’école", note Patrick Valverde, directeur général de TVT (Toulon Var Technologies) Innovations. 

Vous aussi vous inventez le monde de demain, contactez-nous

Mais pas la peine pourtant d'être ingénieur de la Nasa pour trouver des solutions aux problématiques de demain. Parfois, l'avenir se dessine d'un simple coup de crayon, ou presque. Tant qu'il y a de l'idée et de l'ambition...

Partons alors à la rencontre de celles et ceux qui ont tout compris au présent pour se projeter déjà vers le futur… Et si vous aussi, vous avec un concept ou des pistes qui peuvent révolutionner le monde de demain, n’hésitez pas à nous contacter : solutions@nicematin.fr


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres